AccueilGroupesS'enregistrerConnexion



 
FORUM fermé.

Partagez | 
 

 Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 14:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Laissez moi vous raconter une histoire sur TASHA ROUDNIKOV  , notre suspect du moment. Né(e) le 1 ER JANVIER A OMSK EN RUSSIE , il est donc âgé de  33 ANS. Dans la vie, il s'occupe en étant  TUEUSE A GAGE (si c'est un espion rajoutez la mention:  mais en réalité il est Agent de/du  NOM DE L'AGENCE et son nom de couverture est: NOM PRÉNOM ). Il est actuellement CELIBATAIRE et montre des préférences HÉTÉROSEXUELLES. Pour finir, il a avoué lors de l'interrogatoire que son chiffre favori était le SEPT ,qu'on lui avait déjà dit qu'il ressemblait à NATALIE PORTMAN et allait rejoindre les BLACK PAWN
 Douce et tendre petite Tasha, ceux qui l'ont connue pendant son enfance peuvent être surpris en voyant la femme qu'elle est devenue aujourd'hui. C'est une femme dotée d'un sacré caractère, difficile à déchiffrer elle peut jouer sur sa double personnalité pour vous avoir dans ses filets si elle le souhaite vraiment. Elle obtient toujours ce qu'elle veut, toujours. Quand elle dit que vous avez tort, vous avez tort point même si elle sait que c'est faux, même si elle sait qu'elle a tort elle n'avouera jamais, elle est horriblement têtue et ne démord jamais. Avec son doux sourire et son regard de braise on pourrait lui offrir le bon dieu sans confession, elle se fait passer pour une sainte, parfois pour une femme plutôt naïve mais elle est très loin d'être ainsi en vérité. Affirmant tout de même un caractère très prononcé elle se révèle être une femme impitoyable. Particulièrement impulsive elle ne réfléchit jamais aux conséquences de ses paroles et de ses actes, elle n'a jamais aucun remords par la suite. Doté d'un cœur de glace l'amour est loin d'être une priorité pour elle, elle n'y croit pas et ne veut pas y croire c'est une séductrice dans l'âme et un cœur solitaire. Rancunière jusqu'au bout des ongles elle ne donne jamais sa confiance ou à très peu de personnes, mais si vous lui faites un seul et unique coup bas elle s'en souviendra toute sa vie et vous serez dans son collimateur pour ne jamais en sortir. Elle peut rester des années à haïr la même personne avec férocité et à réclamer vengeance. La vengeance est un plat qui se mange froid, non ? Eh bien c'est son dicton préféré. Brillante manipulatrice quand elle le souhaite, elle manie parfaitement l'art du langage, principalement sur le sexe dit, fort, la gent masculine qu'elle considère comme particulièrement naïf. Rassurez-vous elle n'a pas beaucoup plus d'estime pour la gent féminine qu'elle trouve trop mièvre et idiote. Même si elle manie parfaitement bien le langage et qu'elle sait se servir de sa langue pour détruire une vie elle n'en est pas moins violente et si vous la cherchez d'un peu trop près elle vous écrasera d'une main. Ne jamais se fier à un physique comme le sien. Intelligente toute de même elle sait se faire oublier quand ça devient un peu trop dangereux pour elle. La seule chose que cette égoïste affectionne plus que sa propre vie c'est l'argent, c'est une femme vénale qui peut très bien se rouler le soir dans son lit rempli de billet pour oublier tout son passé. Quoi qu'il en soit pour résumé le caractère de cette petite brune c'est une femme froide, colérique, autoritaire et particulièrement machiavélique rien de bien appréciable je dois l'avouer.
Tasha est une grosse fumeuse depuis son adolescence et ne compte pas s'arrêter, de toute manière ce n'est pas une bonne idée, elle tuerait tout le monde sous son passage. • Elle ne supporte pas les cris, surtout ceux des enfants ça lui donne la migraine. • Elle est allergique aux fraises et aux abeilles • Elle est claustrophobe depuis l'enfance, son père adorait l'enfermé dans un placard. • Elle est aussi ablutophobe c'est-à-dire qu'elle a peur de la noyade, elle ne va jamais à la piscine ni à la mer et elle ne prend pas non plus de bains. • Elle ne cuisine jamais par simple esprit de contradiction, une femme ne doit pas être derrière un fourneau d'après elle. Elle est très maniaque et range tous les jours voir plusieurs fois par jour sa maison. • Elle ne boit que du Whisky. • Elle a pris de la drogue pendant son adolescence elle est désormais sevré et n'y retouchera plus jamais. • Elle ne dort que deux ou trois heures par nuit grand maximum. • Elle entortille ses cheveux entre ses doigts très souvent, quand elle fait ce geste elle ressemble à une pauvre petite fille fragile. • Elle a plusieurs cicatrices sur le corps dû à son enfance. • Elle méprise particulièrement les personnes avec un faible caractère et adore-les manipuler à sa guise. • Elle ne supporte pas le mot amour ça lui donne la nausée. • Elle ne supporte pas que le pain se trouve à l'envers sur une table. • Elle fait craquer ses doigts un bon paquet de fois par jours. • Elle a une sainte horreur de voir un objet de travers dans une maison, dans un restaurant ou qu'elle aille elle se lèvera et remettra l'objet droit. • Elle a fugué de son foyer d'accueil à l'âge de quatorze ans. • Elle n'a jamais terminé ses études. • Elle parle l'Italien, le Russe, l'Espagnol et l'Anglais couramment. • Elle déteste les machos. • Elle aime dominer que ce soit dans la vie de tous les jours ou au lit. • Elle aime la solitude et le silence. • Elle est passionnée par l'argent. • Elle a appris diverses techniques de combat, son arme favorite reste quand même le couteau.
Quel est votre sentiment face au chiffre neuf ?  Honnêtement ? Je m’en fou. Les gens sont tellement superstitieux que ça en devient du grand n’importe quoi. Avant d’être le chiffre neuf c’était le treize, la prochaine fois ça sera peut-être le un sait-on jamais. Si vous avez une vie de merde et qu’il arrive des catastrophes dans les villes ça ne vient pas d’un chiffre.
En quoi votre quotidien est-il impacté par la situation actuelle?  C'est une blague c'est ça ? Une ville pleine de haine, de terreur et de malade en puissance qui cherche le sang à votre avis comment va mon petit business ? Cette situation n'a jamais été aussi bénéfique pour mon quotidien et mon métier. Quand tout se calmera je partirais d'ailleurs.
Quel est votre opinion sur la manière dont les politiciens et les instances judiciaires gèrent la crise ?  Peu importe ce qu'ils feront ils auront toujours tort, ils n'attraperont jamais les commanditaires de ces meurtres. Ils pourront envoyer toutes les polices et les services sur le terrain ça ne changera rien. Il y aura toujours des gens comme eux, comme moi dans les rues.
Ce que je voudrais être ?  Personne d’autre que moi-même. Les gens ils frauderaient apprendre à être heureux d’être ce que nous sommes et arrêté de rêver à autre chose.
Ce que je déteste par-dessus tout ?  Les gens qui sont toujours en train de se plaindre et qui se plaignent sans arrêt de leur passé. Le passé c’est derrière nous bordel.
Quel serait mon plus grand malheur ?  Perdre ma sœur que je viens à peine de rencontré, c’est la seule personne à qui je tiens aujourd’hui.
Comment j'aimerais mourir ? Avec une balle en pleine tête, avec toutes les personnes que j’ai tué ainsi je préférerais mourir de la même façon.



Dernière édition par Tasha Roudnikov le Dim 20 Juil - 18:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 14:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


S'aimer soi-même, c'est l'assurance d'une longue histoire d'amour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Y'a des gens qui ont des enfants parce qu'ils n'ont pas les moyens de s'offrir un chien".

« TASHA !!!! Putain de gamine où elle se cache. Je te jure que si je te choppe tu vas t'en souvenir de cette soirée. » Cachée en dessous de son lit la petite Tasha âgée de seulement dix ans, tremblote en entendant les pas de son père retentir dans les escaliers. Elle sait ce qui l'attend parce que cette scène elle l'a déjà vécue et elle la vivra encore et encore. Elle sait pertinemment qu'il la retrouvera peu importe où elle se cachera dans la maison. Et il la retrouve, la tirant par les cheveux pour la faire sortir de sa cachette, elle pleure ce qui énerve encore plus ce barbare qui s'en prend à son unique enfant. Une fois allongée, prostrée sur la moquette de sa chambre elle se prend une bonne gifle en pleine figure avant qu'elle entende le bruit de la ceinture de son géniteur qui ne se gêne pas pour la frapper avec. Vous vous demandez surement pour quelle raison un père peut être aussi horrible avec sa fille eh bien il n'y a pas de raison, peu importe ce que la petite fille fait elle se prend des coups, si elle rit trop fort elle s'en prend une, si elle pleure elle s'en prend une, si elle ramène une mauvaise note, si elle rentre avec deux minutes de retard de l'école, si elle ne lui donne pas son verre d'alcool quand il passe la porte, bref tous les moyens sont bons pour se défouler sur le joli corps de cette pauvre petite russe. À chaque coup elle se mord les lèvres pour éviter de crier elle sait que ça rendrait son père encore plus fou furieux, elle tremble de peur, de douleur mais elle fait son possible pour ne rien montrer. « Dimitri je t'en prie lâche là ! » Sa mère. Oskana est une femme douce et gentille écrasée par un mari violent, il n'a pas toujours été ainsi d'après elle mais elle a toujours eu peur de se mettre entre son mari et sa fille. Et elle n'a jamais voulu partir, elle l'aimait. Quelle connerie. Il arrête les coups pour regarder sa femme, Tasha ne bouge pas, elle n'ose pas faire un pas de peur qu'il fasse encore pire que ça. « Toi fermes là !! Cette saleté de gamine va apprendre à obéir même si je dois lui casser tous les os pour ça. » Il attrape sa fille par le bras et la tire avec lui jusqu'à la salle de bains, quand elle voit ou son père l'emmène elle se débat immédiatement. « Non-non non, pas ça, je vous en prie, pas ça ! » Et avant qu'elle puisse se défaire de sa prise il lui plonge la tête dans la baignoire remplie d'eau retenant sa tête pour qu'elle ne puisse plus respirer. Vous comprenez pourquoi elle est ablutophobe maintenant ? Elle sent l'eau rentrait dans sa bouche et son oxygène quittait son corps, elle sait que plus elle se débat, plus son bourreau la laisse sous l'eau. Un vrai tortionnaire cet homme. Une ordure. Il la relâche et elle crache toute l'eau qu'elle avait avalée et reprend tout de suite sa respiration, son cœur bat la chamade dans sa poitrine. « Quand on te dit de venir mettre la table c'est tout de suite, j'en ai rien à foutre que tu fasses tes devoirs tu viens sans te faire prier. J'ai été clair là ? » « Oui. » « Oui qui ?? » Il lui attrape de nouveau les cheveux et elle ferme les yeux en reprenant difficilement la parole. « Oui monsieur. » « Et pour te punir de ton insolence tu as le droit à une heure. » « Non-monsieur je vous en prie non ! » Autant parler à un mur bien entendu, il tire une nouvelle fois sa fille dans le couloir et la jette dans un placard avant de fermer la porte à clé. Elle connait cet endroit par cœur il l'abandonne là une fois qu'il l'a bien battue et parfois il l'oublie dans ce placard toute la nuit. « Laissez-moi sortir !!!! » Ses ongles frottent violemment la porte, elle a une peur bleue d'être enfermée alors être là est le pire des châtiments de son géniteur elle préférait encore les coups de ceinture. Elle va gratter et hurler pendant au moins deux heures avant de s'endormir les doigts en sang contre la porte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"La vie offre toujours deux pentes. On grimpe ou on se laisse glisser.

« Je peux t'aider si tu veux. » La jeune femme lève les yeux vers son interlocuteur, un homme qu'elle ne connait pas vient l'aborder dans son propre jardin alors qu'elle fume derrière les buissons pour échapper aux griffes de son paternel. Celui-ci continuait de prendre sa fille pour une punching-ball elle avait encore des bleus sur son si joli visage. Elle avait beau avoir treize ans rien n'avait changé, certes il lui plongeait plus la tête dans l'eau ou il ne l'enfermait plus dans le placard mais les coups étaient toujours présents. La terreur a fait place à la haine et aujourd'hui elle n'attendait qu'une chose être assez grande pour mettre une balle dans la tête à cet enfoiré. « Pardon ? » « Je peux t'aider avec ton père si tu veux. » Elle hausse un sourcil en l'entendant dire ça, pour quelle raison un parfait inconnu voudrait aider une petite fille ? Comment pouvait-il l'aider ? En l'envoyant en foyer et en laissant l'autre ordure vivre ? Non merci. « Ah ouai ? Vous allez me fournir une arme et effacer mes traces une fois que je l'aurais tué ? » Il se met à sourire en l'entendant dire cela et s'assoit près d'elle empruntant sa cigarette pour tirer dessus. Il était vraiment bizarre ce type. « Non. Mais je peux lui mettre cette balle en pleine tête. » Elle reste là sans rien dire, le regardant pour savoir s'il était sincère, elle n'en croyait pas ses oreilles il venait vraiment de lui proposer de liquider cet enfoiré pour elle ? « Je... Je n'ai pas d'argent, je ne peux pas vous payer. » Elle n'était pas bête tous à un prix mais sa famille ne roulait pas sur l'or et elle n'était qu'une petite fille elle n'avait rien de valeur à lui offrir pour ce menu service qu'il lui rendrait. « Ne t'inquiète pas pour ça ma petite, je viendrais te chercher quand j'aurais besoin de toi, n'oublie pas si je fais ça tu me devras un service à un moment. N'importe lequel. » Elle aurait dû avoir peur, il aurait pu l'envoyer sur le trottoir, la torturer encore pire que son père le faisait. Après tout elle savait ce qu'elle quittait mais pas ce qu'elle prenait. « Peu importe le service si vous tuez mon père.» Tasha était prête à faire n'importe quoi pour que cet homme la libère enfin de son bourreau. « Marché conclu. Je viendrais ce soir vers deux heures du matin, laisse ouvert la porte de derrière et prépare toi à jouer la comédie. » Elle reprend une cigarette, elle semblait sereine d'un seul coup et un sourire s'accroche à ses lèvres fines. Elle jouerait la comédie, elle allait pleurer pour faire croire aux flics qu'elle était une pauvre victime elle trouverait quoi dire pour qu'ils croient à son baratin, elle était bonne actrice. Le soir même son paternel était tellement bourré qu'il s'est écroulé sur son lit comme une grosse merde sans avoir eu le temps de tabasser sa fille. Une fois couchée un sourire franc s'affiche enfin sur le visage de la demoiselle, un sourire glacial, elle allait être libre, waouh ça fait bizarre de penser ça. Vers deux heures du matin elle est descendue sans faire de bruit et elle est repartie se coucher, l'homme était ponctuel il est monté en douceur dans la chambre de ses parents et elle a entendu un premier coup de feu ainsi qu'un crie aigue, elle avait oublié sa mère. Tasha s'est donc dirigé vers la chambre et elle a admiré le sang de son père coulait sur les draps blancs de son lit, il était mort comme il avait vécu, comme une merde. « Je vous en prie... Ne nous tuez pas. » L'homme se retourne vers Tasha laissant son arme pointait vers sa mère. « Tasha, je fais quoi d'elle ? » Sans un regard vers sa génitrice elle parle froidement « Tuez là aussi. » « Ma puce, tu ne peux pas me faire ça, j'ai essayé de t'aider je te jure. » « Tu as laissé cet enfoiré me battre pendant près de dix ans, tu l'as laissé me torturer physiquement et tenté de me tuer et tu veux que je te laisse la vie sauve ? Jamais. Tuez là. » Malgré le fait que c'est elle qui a demandé à voir sa mère morte elle est sortie de la chambre sans un regard en arrière et quand l'homme a tiré une nouvelle fois elle a sursauté d'un seul coup. Un frisson de bien-être a glissé le long de son corps, elle était enfin libre. Soupirant de bonheur elle entend de nouveau des pas venant jusqu'à elle. « Et voilà c'est terminé. Si tu parles de notre arrangement je te tuerai tu as compris ? » « Oui. Maintenant partez je dois appeler la police. » Les flics sont arrivés très rapidement, en larme, Tasha jouait très bien son rôle, elle semblait terrorisée, elle a raconté une histoire qui tenait bien debout, son père était une ordure qui devait beaucoup d'argent à des gens peu recommandable, elle n'a pas vu le visage de cet homme elle était enfermée dans son placard quand il est arrivé et elle a appelé la police en direct de son placard il est parti avant de la retrouver. Ils n'y ont vu que du feu bien évidemment. « Pauvre gosse ses deux parents sont morts sous ses yeux. Encore une gamine traumatisée dans cette ville. » Si seulement il savait ce pauvre type qu'elle était derrière ces deux meurtres. Bien entendu n'ayant plus aucune famille elle est partie directement en foyer. Pendant un an elle a réappris à vivre, ses bleus ont disparu et son caractère s'est rapidement affirmé elle n'était plus une gamine effrayée juste une adolescente pleine de haine qu'elle devrait rapidement extérioriser. À quatorze ans elle a fugué du foyer pour ne plus jamais y revenir et une semaine après être sortie de cet endroit pourri, elle a rencontré l'homme qui lui a sauvé la vie. « Tu me dois une faveur tu te souviens ? » « Je vous suis. » Et voilà comment elle a mis fin à la petite Tasha et qu'elle est devenue celle qu'elle est aujourd'hui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"On ne guérit d'une souffrance qu'à condition de l'éprouver pleinement."

« On dirait une petite fille quand tu l'as tient ainsi, serre un peu plus ta poigne. Tu m'exaspères. » Tasha soupire en entendant son instructeur lui parlait comme si elle avait cinq ans, elle ressert sa prise sur son arme et vise la cible mais cet homme la haïssait et ne faisait que lui parlait sans arrêt pour la déconcentrer. La raison ? Elle ne la connaissait pas mais elle le détestait tout autant pour ses paroles blessantes, ce n'était plus une gamine elle avait eu une arme entre les mains il y a trois mois seulement, elle n'était pas très douée pour l'instant mais c'est plutôt logique, non ? « Putain Mathys, ferme là un peu. » Ils n'ont pas eu le temps de dire quoi que ce soit d'autre qu'une voix s'élève derrière eux. « Heps. Tasha qu'est-ce que je t'ai ? » Elle soupire de nouveau et regard ses chaussures comme une gosse avant de répéter la litanie que son sauveur lui avait apprise. « Pardon Vlad, je ne dois pas dire de grossièreté ce n'est pas beau dans la bouche d'une fille. » Sous le regard bienveillant de celui qui lui avait sauvé la vie un an plus tôt elle se concentre, respire un grand coup et après avoir visé tire une balle en pleine tête dans la cible. Un sourire victorieux s'accroche à ses lèvres, elle avait réussi. « Eh bien, tu vois Mathys je ne suis peut-être pas une petite fille finalement. » Vladimir lui tapote la tête comme si elle était sa fille et prend la parole. « C'est bien ma petite. » Mathys bouillonnait de rage en voyant la scène et il n'a pas pu s'empêcher de l'ouvrir, lui qui était toujours si calme cette gamine le rendait dingue. « Vlad, rappel moi pourquoi tu l'as pris sous ton aile ? C'est qu'une gamine, elle est toute frêle j'ai peur de la briser à chacun de nos entrainements et elle y met aucune bonne volonté, elle est totalement nulle. » « Non mais je rêve là, tu as peur de me briser ? Tu es en train de dire que tu fais tout pour ne pas me faire mal ? Alors d'où vient le bleu que tu m'as fait sur les bras et ma côte cassée ? » « Tu vois ce que je te dis Vlad elle est tellement faible, on peut en trouver d'autres moins fragiles qu'elle, elle se plaint tout le temps en plus une vraie gamine. » Cette fois-ci c'est Tasha qui bouillonnait et elle attrape son arme par le canon avant de mettre un coup de crosse dans l'arcade sourcilière de son nouvel ennemi. Un coup brusque et franc qui a eu pour résultat de lui ouvrir l'arcade d'un seul coup. « Non mais tu n'es pas un peu dingue ???!!! » « Quoi ? Tu ne m'as pas dit de ne jamais te tourner le dos ? Ben, tu ferais mieux de faire la même chose ! » Elle avait dit ça sur un ton si froid que même elle elle ne s'était pas reconnue, elle venait de menacer Mathys et à cet instant elle était capable de tout. L'homme qui était trois fois plus grand qu'elle s'avance immédiatement tout en se tenant la tête, le sang lui coulant devant les yeux. « Je vais te tuer salope ! » Tasha s'est mise en position non plus en position de défense comme avec son père mais en position d'attaque, elle prendrait des coups mais lui aussi, elle était prête. « Ça suffit tous les deux !! Non mais vous avez quel âge, maintenant Tasha tu reprends ton entrainement tout de suite et toi Mathys va te nettoyer un peu on doit avoir une conversation sérieuse tous les deux. » Rempli de haine Tasha s'est mise en position et a recommencé à tirer encore et encore avant de faire des exercices et boxer un peu contre un autre employé de Vladimir, elle était folle de rage et rien n'arrivait à calmer ce sentiment, elle avait besoin de frapper quelqu'un à mort pour aller mieux. Mathys en l'occurrence, ou était-il passé d'ailleurs ? La nuit venait de tomber et la fatigue avait eu raison de la petite brune s'est donc courbaturé et épuisée qu'elle s'est endormie dans son lit. C'est en entendant la porte qu'elle se réveilles en sursaut. Mathys était là devant son lit en train de la regardait. « Qu'est-ce que tu fous dans ma chambre en pleine nuit ?? » Il tenait à peine debout et semblait totalement confus rien de bien bon pour Tasha. « Putain qu'est-ce qu'il te trouve, tu es qu'une gosse, tu couches avec lui c'est ça ? C'est surement ça, tu le tiens par ça. Ça ne m'étonne pas il est faible devant des nibards et un beau cul. » Il l'a regarde un peu de trop près mais elle reste bloquée sur ses paroles, Vladimir ne couchait pas avec elle, il ne lui avait même jamais fait un sous-entendu salace. « Qu'est-ce que tu as de si spéciale hein ? Qu'est-ce que tu lui fais pour qu'il t'offre tous et moi je n'ai le droit qu'à ses restes ? » « Non mais t'es complètement barge, dégage de ma chambre maintenant ! » Elle se lève de son lit brusquement pour le viré de sa chambre. Mais il avait la force de trois hommes, c'est sûr il était soit saoul soit drogué, il a attrapé la demoiselle par le bras et l'a poussé sur le lit pour qu'elle se recouche. « D'abord je veux voir ce que tu as de si spéciale, ce que tu sais faire. » Puis tout en parlant il s'est mis sur elle glissant ses doigts sur sa peau, elle avait envie de vomir mais il tenait ses bras fermement sur le lit elle pouvait gigoter dans tous les sens il ne la lâchait pas. « Lâche-moi putain. » Ses doigts se sont glissés sur sa gorge et c'est la grosse erreur qu'il n'aurait jamais dû faire. « Ferme là où je te jure que je te tue. » Et alors qu'il allait reprendre possession de ses bras et qu'il glissait ses lèvres dégoutantes sur celle de son ennemie Tasha a eu le temps de récupérer son couteau qu'elle cache sous son oreiller et de lui mettre au moins dix coups de couteau pour qu'il la lâche enfin. Elle avait tué un homme de ses propres mains pour la première fois. C'est plein de sang qu'elle est venue frapper à la porte de son mentor. « Il est venu dans ma chambre... Il n'était pas clair, il a tenté d'abusé de moi, j'ai dû le faire Vlad je suis vraiment désolée. » Il l'a prise dans ses bras sans rien dire pendant un moment avant de reprendre la parole. « Ne le soit pas. Je suis désolée Tasha. Tout ça c'est de ma faute. Je lui ai dit que si je t'entrainais ainsi c'est pour que tu reprennes mes affaires en main si je venais à mourir. » Elle était surprise de cette révélation et elle comprenait Mathys d'un seul coup, il était là depuis longtemps, il était le bras droit de Vladimir alors pourquoi elle ? Elle n'a pas pu lui poser cette question il n'y a qu'un mot qui est sorti de sa bouche. « Quoi ? » Il n'a pas répondu et la conversation était clause elle le savait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
" La création humaine est peut-être imparfaite, mais rienn'est plus parfait dans l'univers que deux êtres qui s'aiment. "

« Tu es sûre de toi ? Si tu fais ça tu ne pourras plus jamais revenir en arrière ma belle. » Tasha relève les yeux vers cet homme si charmant, elle a tout juste dix-sept ans et finalement c'est après le meurtre de Mathys qu'elle s'est fait engloutir par son passé. Par sa vie. Elle a dû mal à fermer l'œil, à vivre sans avoir cette affreuse boule à l'estomac, elle continue son entraînement sans rien montré à Vladimir mais elle sait qu'elle va finir par craquer alors sa solution n'est peut-être pas la meilleure mais elle semble la seule susceptible de lui sauver en quelque sorte la vie. « Occupe-toi de tes affaires, donne-moi cette dose. » La drogue, voilà ce qu'elle voulait là tout de suite. Elle se fichait du prix elle trouverait l'argent. Cet homme n'est rien d'autre qu'un trafiquant important dans cette ville, elle prend l'argent qu'il lui demande dans sa poche et il lui offre une dose de cocaïne. Alors qu'il allait lui dire quelque chose elle s'en va sans même un simple merci elle n'avait pas besoin d'écouter une leçon de morale d'un trafiquant. Les jours, les semaines et même les mois se sont écoulés et fréquemment la jeune femme venait acheter sa drogue à cet homme, elle déclinait au fur et à mesure s'enfonçant dans une dépendance que le jeune homme ne comprenait pas. « Pourquoi tu fais ça ? » Elle attrape le sachet entre ses doigts fins, elle ne tenait même pas debout mais elle s'en fichait. Avec sa dose de cocaïne elle pouvait continuer à apprendre à se battre sans pensait à ses parents, à son ancienne vie, ainsi qu'à Mathys. « De quoi je me mêle ? Je fais ce que je veux. Tu es mon dealeur pas mon petit ami à ce que je sache. Je te paie tu me donnes ce pourquoi je suis venue ça s'arrête là. » Et elle est partie de nouveau sans un seul regard envers cet homme qui tentait vainement de l'aider. Plus elle achetait de dose et plus Nikolaï essayait de la faire arrêter comme si c'était le plus important pour lui, comme si tout d'un coup elle était bien plus important que cette merde qu'il vendait et que l'argent qu'il se faisait avec elle. « Pourquoi tu fais ça Nikolaï ? » Tasha était venue jusqu'à chez lui et ils étaient assied tranquillement sur le canapé pendant que la drogue s'estompait tout doucement du corps de la jeune femme. Elle était curieuse de connaître le fin mot de l'histoire, est-ce qu'il était ainsi avec les autres personnes ou juste avec elle ? Pourquoi s'acharner à la sauver alors qu'elle ne voulait pas ? « Quoi ? M'occuper de toi ? Parce que je sens que tu es détruite et que tu essaies simplement d'oublié quelque chose qui t'es arrivé. La drogue n'est pas la meilleure solution pour ça. » Elle soupire sans rien dire, il avait bien compris sa vie sans en savoir d'avantage, pourquoi lisait-il aussi bien en elle. « Pourtant tu en vends non ? » « Justement, j'en vends je n'en prends pas moi, je sais ce que ça fait aux autres je ne risque pas de plonger dans cette merde. » Et gagné par une soudaine impulsion les lèvres de la jolie russe se sont posées en douceur sur celle de son dealeur, elle en avait envie depuis un petit moment déjà. On pourrait croire que cette histoire ne tiendra pas, que ce n'est qu'une histoire d'attirance physique due à la drogue mais non ce n'était pas du tout ça. Nikolaï était le premier petit ami de la demoiselle, avec lui elle a compris que la vie était dure mais pas insurmontable, elle lui a offert sa virginité, son cœur et son âme elle était vraiment amoureuse de lui. Ils sont restés un long moment ensemble même si personne n'était vraiment au courant. Vladimir serait furieux et les personnes qui veulent du mal à Nikolaï se serviraient de leur amour pour les blessés. Cela faisait maintenant deux ans que la jeune femme vivait avec Nikolaï, ils étaient très amoureux l'un de l'autre. En contrepartie du fait qu'elle était partie de chez Vlad il fallait qu'elle passe sa journée à s'entraîner bien plus qu'avant, elle était devenue très forte et bientôt viendrait sa première mission, son premier contrat et surtout sa première véritable paie. Allongé sur ce lit, enlacé dans les bras l'un de l'autre, les lèvres de Nikolaï quittaient doucement celle de sa bien-aimée. « Je t'aime Tasha. » Un grand sourire s'accroche sur le visage de Tasha, elle n'avait jamais été aussi bien, même si elle se droguait encore. « Je t'aime aussi Nikolaï. » Les doigts de son amant se sont glissés sur sa peau avant qu'il ne reprenne la parole. « Enfuis-toi avec moi mon cœur, on disparait de Omsk pour toujours. On pourrait voyager dans le monde et se poser ou bon nous semble, tu continuerais ton travail et moi je ferais mon trafic ailleurs. Tu serais libre de tes patrons. » Elle relève la tête vers lui, il était sérieux là ? Elle ne pouvait pas partir, elle ne se sentait pas prête à le faire. « Je ne peux pas faire ça et tu le sais, ils me retrouveront et nous tuerons avant même que l'on sorte de la Russie. Je dois une faveur à Vlad et je suis une femme de parole, je ne peux pas partir sans lui avoir réglé ma dette. » « Vlad ? Comme Vladimir Rostovski ? » Surprise elle fronce les sourcils en l'entendant dire le nom de son patron. « Euh... Ben oui pourquoi ? » « Non-non comme ça pour savoir. Tu as raison il ne vaut mieux pas partir alors ça serait trop dangereux. » « Tu le connais ? » Et pour réponse il l'a embrassé, elle n'aurait pas de réponse ce soir mais ce n'est pas pour ça qu'elle ne mènerait pas sa petite enquête elle en avait assez de voir les personnes auxquelles elle tienait rester silencieux face à ses interrogations.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
" Il y a des chagrins d'amour que le temps n'efface pas et qui laissent aux sourires des cicatrices imparfaites. "

« On y est ma belle, voilà ton premier contrat, j'en suis tout ému tu deviens grande maintenant. » Elle se met à sourire en l'entendant dire cela, ça y est elle avait enfin la chance de pouvoir honoré sa dette. Elle rêvait aussi d'avoir de l'argent, c'est pour cela qu'elle était là, elle avait tellement manqué de fric pendant son enfance puis durant son adolescence qu'elle rêvait déjà de ce qu'elle pourrait faire de son argent. Prendre un appartement plus grand que la cage à poules qu'elle partageait avec Nikolaï. Ils pourraient aussi partir en voyage au fur et à mesure que l'argent rentrera dans ses poches. Le bonheur rien que pour les deux. Peu importe les gens qui allaient mourir elle s'en fichait tout ce qui comptait c'était Nikolaï et elle. Elle était tellement impatiente qu'elle s'est approchée assez rapidement du bureau pour avoir le nom de son premier contrat. « C'est bon Vlad ce n'est pas comme si j'avais quinze ans quand même, donne-moi le nom de ma cible. » C'est vrai elle avait vingt ans aujourd'hui ce n'était plus l'enfant qu'il avait connu bien au contraire. C'était une vraie femme avec très peu de faiblesses. « Il s'appelle Nikolaï Udinov. C'est un dealeur de drogue assez important dans cette ville. » « Udinov ? » La seule faiblesse de cette demoiselle c'était lui, Nikolaï Udinov, son fiancé, l'amour de sa vie, le père de son enfant qui est déjà dans son ventre. Elle ne pouvait décemment pas le tué, elle a dû changer de tête et elle a été obligée de s'asseoir immédiatement en perdant son sourire. « Il y a un souci avec ce contrat ? » « Putain tu le sais très bien que je ne peux pas faire ça Vladimir ! Je l'aime, je ne peux pas, je ne peux pas. Je t'en prie je ferais tout ce que tu voudras mais pas lui, on partira tous les deux, on s'enfuira la personne qui le cherche croira à sa mort mais ne me demande pas de le tuer lui. » Elle se fichait d'avoir été vulgaire subitement elle se fichait de ne pas avoir pu contenir sa colère face à son patron, elle se fichait aussi de se montrer faiblesse, elle ne pouvait pas tuer l'homme de sa vie. Mais Vladimir pouvait lui aussi se montrer menaçant, c'est d'ailleurs après un coup donné contre son bureau qu'il reprend la parole aussi froidement que possible. « Tasha on été d'accord tous les deux tu prends les contrats que je te donne sans rien dire de plus tu n'as pas à dire oui ou non tu tues point finale, je me fiche que ce paumée soit ton mec ou non tu vas chez lui et tu le tues. En douceur ou dans d'affreuse souffrance ce n'est pas mon problème, demain matin il sera mort, je te préviens si ce n'est pas le cas je viendrai le tuer et crois-moi si je me déplace tu vas le regretter. » Elle déglutit difficilement elle n'avait plus qu'une carte à jouer la seule. « Je suis enceinte. » Les yeux de Vladimir sont sortis de leurs orbites jamais elle ne l'avait vue autant en colère de toute sa vie. « Alors fait dégager ce boulet dans ton ventre et fait ce que tu dois faire, tu te souviens que je t'ai fait une faveur et bien elle est là ma faveur maintenant dégage de mon bureau tout de suite ! » Et elle s'est exécutée, tremblante elle s'est approchée de la porte avant de l'ouvrir et d'entendre une dernière menace. « Je te jure que si tu essaies de fuir je vous ferez regretter à tous les deux d'être encore vivant. » Elle connaissait le procédé si elle venait à fuir avec Nikolaï ils les tueraient sans aucune hésitation mais pas de manière très douce, il torturerait d'abord le jeune homme sous les yeux de sa fiancée avant de lui donner le coup de grâce à elle. C'est donc en trainant les pieds qu'elle est arrivée dans leur petit appartement, en pleure. Il était là, assied dans la cuisine sans un seul mot il s'est levé rapidement pour la prendre dans ses bras. « Hey, mon amour pourquoi tu pleures ainsi. » Entre deux sanglots elle essayait de parler sans grand succès. « Je... Je suis enceinte Nikolaï. » « Oh mon ange ça ira tu verras, on va bien s'occuper de ce bébé tous les deux et je t'aiderais pour arrêter la drogue, je te le jure. » Il était prêt à élever ce bébé alors qu'elle savait très bien qu'un bébé dans leur vie n'était pas concevable. Elle soupire doucement tout en essuyant ses larmes au fur et à mesure qu'elles coulent. « Je t'aime tu le sais ça. » « Bien sûr que oui je le sais, moi aussi je t'aime. » Et elle l'a embrassé. Embrassé comme si c'était la dernière fois, comme si la mort allait les engloutir tous les deux. Ce n'était pas tout à fait faux. Elle s'est enfin retirée de ses lèvres avant de murmurer quelque chose à son oreille. « Pardonne-moi. » Et elle a planté un couteau dans sa cage thoracique la dernière chose qu'elle a vue dans ses yeux ce n'était pas de la peur, ni de la haine juste de l'incompréhension la femme qu'il aimait tant venait de le tuer. Pourquoi ? Tout ça pour une simple dette. Une fois le travail fait elle s'est écroulée sur le sol près de son amant, le père de son bébé, l'amour de sa vie, en pleure. Puis au bout de trois longues heures à pleurer elle a fini par partir de cet appartement non sans oublier d'effacer ses traces derrière elle. C'est froide qu'elle est apparue devant le bureau de Vladimir et qu'elle s'est mise à parler sans émotion. « J'ai payé ma dette s'est fini nous deux maintenant, je m'en vais. » Et voilà comment Tasha est devenue celle qu'elle est aujourd'hui, comment elle a fini par abandonner son cœur, son humanité. Plus aucun remords.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Il existe dans le coeur humain un désir de tout détruire. Détruire c'est affirmer qu'on existe envers et contre tout."

Après la mort de Nikolaï, Tasha sembla totalement différente comme déconnecté de la vie, froide, sans cœur, elle ne ressentait plus rien comme les autres, aucune empathie rien. Elle en avait assez des larmes et de la dépression, finies la drogue aussi il fallait bien arrêter cette merde qui lui embrouillé le cerveau et qui la rendait malheureuse quand elle redescendait. La première chose qu'elle a faite c'est se faire avorter, elle ne pouvait pas vivre avec le bébé de celui qu'elle a tué dans son ventre c'était inconcevable. Avant de partir définitivement elle est venue chez Vladimir récupéré ses affaires, dans son placard se trouve une boite pleine d'objet qui n'était pas à elle mais à Mathys, quand elle l'a tuée elle se sentait tellement coupable qu'elle a gardé des affaires à lui pour pouvoir oublié mais elle n'a jamais eu le courage de regarder dedans. C'est à ce moment précis qu'elle est attirée par une enveloppe avec son nom dessus, pour quelle raison Mathys lui avait écrit une lettre ? Ils se détestaient tous les deux. Curieuse elle l'a ouvert elle venait d'ouvrir la boite de pandore sans le savoir.


« Ma très chère Tasha,

J'imagine que si tu trouves cette lettre dans mes affaires c'est que finalement tu as réussi ton coup et que tu m'as descendu. La vache descendue par une gamine je n'en revient pas, j'espère que mon meurtre t'as bien effrité et que tu as fini par t'écrouler je continue de croire que tu n'es pas une femme faite pour ça mais Vlad ne me croit pas quand je lui dis. Bref peu importe je suis ravi que tu es ce papier entre les mains parce qu'à ton arrivée j'ai fait quelques recherches sur toi et j'ai découvert une petite histoire vraiment très intéressante. Vladimir t'a toujours eu à la bonne hein il est vraiment fou de toi c'est évident et je sais aujourd'hui pour quelle raison. Tu n'es pas une gamine qu'il est venu sauver comme ça par simple bonté d'âme, tu n'es pas une gamine qu'il a trouvée par le plus grand de hasard, tu es sa fille. Et ouai ma belle tu es la fille du boss voilà pourquoi il a tué tes parents et pourquoi il voulait te filer tout son héritage à son décès. Ça va ? Pas trop choqué ? Parce que j'ai d'autres trucs à te dire. Ton cher papa n'est pas venu te chercher tout de suite tu vois il est venu parce que sa gentille femme s'est barrée du jour au lendemain avec l'enfant qu'elle portait. Félicitation tu as une sœur âgée aujourd'hui de deux ans. Alors comment se sent la grande sœur mon ange ? Toujours aussi fière d'elle maintenant ? Contente de lui avoir rendu cette faveur qui te tenait tant à cœur ? Tu n'as pas tué ton véritable père mais le monstre qui t'a élevé seulement et ta mère serait morte de toute manière même si tu ne lui avais pas dit de le faire. Il t'a manipulé ma belle eh ouai. Si tu n'as pas encore eu ton premier contrat tu as le temps de disparaître sinon j'imagine qu'il t'a demandé de tué la personne qui compte le plus pour toi, il le fait toujours pour savoir si on est fiable et si on ne craque pas. Si tu as été assez intelligente pour fouiller dans mes affaires tu sauras la vérité avant de faire une connerie et tu pourras reprendre une vie normale... Sinon, bon courage pour vivre avec la mort de cette personne sur la conscience, je serais ravie de te voir te suicider après cette lettre.

Avec toute ma haine.

Mathys. »


Elle n'en revenait pas. Vladimir était son père biologique, elle avait une sœur ou plutôt demie sœur dans la nature et aujourd'hui elle aurait quoi ? Huit ans, non ? La haine a pris possession de son corps et elle est rentrée dans le bureau de son cher et tendre père comme une furie. « Espèce de salopard, tu m'as demandé de tué Nikolaï simplement pour être sûr que je ne changerais pas de vie !! Tu voulais que ta fille reste près de toi alors que tu n'en as rien eu à foutre jusqu'à présent ! Comment j'ai pu être aussi conne !! » Choqué Vlad n'a rien dit pendant quelques secondes alors que la jeune femme fulminait de plus en plus, elle serrait les poings le plus fort possible pour éviter de se jeter à la gueule de cet homme qu'elle ne connaissait pas si bien que ça finalement. « Qui t'as raconté ses conneries ?? » Non mais... Non il se foutait vraiment de sa gueule en plus. « Mathys. Dans une de ses lettres, j'imagine avant qu'il ne vienne complètement droguer dans ma chambre et que je le tue. Alors comme ça tu n'as rien voulu savoir de moi avant que ta femme se barre avec ta gamine, qu'est-ce que j'ai pu être naïve. » Elle ne savait pas vraiment contre qui elle était le plus en colère, contre lui ou contre elle-même d'avoir pu croire que cet homme était venu simplement pour la sauver et rien d'autre. « Attends Tasha ce n'est pas ça du tout, j'ai eu une aventure avec ta mère avant qu'elle ne connaisse ton père, je vivais déjà avec ma femme et quand elle m'a appris sa grossesse j'ai dû lui dire de se débrouiller seule, j'étais un gosse je ne pouvais pas avoir d'enfant à mon tour. Quand je t'ai vue pleine de bleu et dans cet état j'ai su que j'avais fait la plus grosse connerie de ma vie en t'abandonnant. » Elle se met à sourire quand il lui dit cela, un sourire hypocrite comme si elle allait croire ce genre de salade. Elle avait l'impression d'être une femme trompée et qu'elle avait découvert le pot aux roses et qu'il venait de lui dire mais non chéri ce n'est pas ce que tu crois, j'examine seulement les amygdales de madame. « Non. La plus grosse connerie de ta vie a été de me préparer à tuer. » Et elle amène le geste à la parole en lui plantant une balle entre les deux yeux. Il était grand temps de prendre les choses en main désormais et de vivre pour de bon sa propre vie. C'est soulagé et souriante qu'elle est partie pour les Etats-Unis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Et quand je posséderais tout, il me restera la frustration de n'avoir plus rien à désirer"

Tasha a passé bon nombre d'années sur les routes accumulant assez d'argent pour voyager et travailler aussi, très peu connu par les forces de police elle passait incognito mais lorsqu'on cherchait un tueur efficace généralement c'est le nom de cette Russe qui sortait. Avec diverse identité, elle pouvait sortir du pays sans se faire remarquer. C'était un jeu très amusant. Un coup elle s'appelait Samatha et une autre fois c'était Angela. Ou encore Freya et Natasha. Bref elle s'amusait avec ses identités et elle ne donnait jamais la même aux hommes qui partageaient sa vie pendant une nuit. Prédatrice elle s'amusait avec les hommes comme s'ils étaient un gibier.

Washington. Un an plus tôt. Il y a du bruit dans une ruelle, une femme hurle à un homme de la lâcher, elle se souvient immédiatement de la fois ou Mathys avait tenté d'abuser d'elle. Elle se dépêche donc de rentrer dans la ruelle sortant son arme pour la pointait sur cette ordure, ce lâche. « Si tu l'as lâche maintenant je t'assure que tout se passera bien pour toi. À moins bien sûr que tu ne tiennes pas à ta vie sexuelle. » L'arme prend la direction de l'entre-jambe de l'homme, elle se fera un véritable plaisir de tirer à cet endroit précis, un sourire carnassier se dessine sur les lèvres de cet homme mais il ne lâche pas pour autant la jeune femme à moitié déshabillée. « Qu'est ce qu'elle veut celle là, tu en veux aussi c'est ça ? » Elle enclenche l'arme sans sourcilier on peut voir que ce n'est pas la première fois qu'elle fait ça. Certes tué sans avoir de l'argent à la clé ne l'enchante pas mais parfois ça lui arrive de faire ça comme ça pour le fun. « Tu as trois secondes pour la lâcher... Un. Deux. » Il la lâche immédiatement en avalant son sourire. « C'est bon c'est bon je la lâche, tu es une grande malade ! » « Trois. » Boum. Ça n'a pourtant pas empêché Tasha de lui tirer dessus, les hurlements de l'homme la font véritablement jubiler et un sourire satisfait s'affiche enfin sur son visage. « Tu aurais mieux fait de garder tes mains dans tes poches et ton paquet dans ton pantalon. Tu es sûre que tu ne toucheras plus aucune femme dans ta vie. » Elle s'approche vers la jeune femme afin de savoir si elle allait bien et si cet enfoiré l'avait touché avant qu'elle n'arrive. Vraisemblablement, il n'avait pas eu le temps de faire grand-chose à part posé ses mains sur son corps. « Merci beaucoup, euh... mademoiselle. » Elle relève la tête vers la jeune femme en souriant légèrement. « Tasha. Je m'appelle Tasha. » « Moi c'est Irina. » Elle hoche la tête et l'invite à avancer un peu plus loin, la police serait bientôt alertée et elle ne souhaitait pas être là à cet instant. « Je sais qui tu es Irina, je te cherche depuis longtemps maintenant. Viens-nous avons beaucoup à nous dire toutes les deux. » Elles sont parties ensemble dans le bar le plus proche afin de discuter. La jeune femme devait surement se demander ce que cette folle savait sur elle. Alors Tasha s'est mise à parler, elle lui raconte tout du moins ce qui est important qu'elle a découvert il y a douze ans qu'elle avait une demie sœur et qu'Irina était cette sœur. Elle avait tenté de chercher la demoiselle et l'avait surveillé pendant deux ans avant qu'elle ne disparaisse aussi vite que sa sœur ainée. Bon nombre de fois leurs routes se sont croisées sans qu'elles ne se parlent. « Alors comme ça j'ai une demie sœur, waouh. Et notre père ? » Vladimir. Tasha n'y avait plus pensé depuis le jour où elle avait disparu de la Russie c'est-à-dire douze ans plus tôt on pourrait dire il y a un siècle, cette pensée lui rappelle qu'elle avait tué son fiancé avant de tué son père biologique d'une balle dans la tête. « Mort. C'était un enfoiré heureusement que tu ne l'as pas connu, ta mère a bien fait de disparaître avant qu'il ne te fasse devenir comme moi. » Irina ressemblait beaucoup à Tasha quand elle était plus jeune, un peu naïve, une jeune femme douce et fragile tout le contraire de son ainé désormais. « Et tu es quoi au juste ? » Elle ne s'attendait pas à cette question précise. « Tu veux voir maintenant ? » « Oui. » Surprise elle se lève et l'amène avec elle dans les rues de Washington. Elle lui montre un homme un peu plus loin qui sort d'un taxi. « Tu vois cet homme ? » « C'est qui ? » Cette question fait sourire la jeune femme, les noms ne sont pas importants seuls les visages comptent désormais, elle se fichait des gens qu'elle tuait elle le faisait pour l'argent et rien que pour ça. « On s'en fout ma belle, voilà ce que l'on me paie pour vider les rues de Washington de ce genre de type. Je ne cherche pas à savoir s'ils ont une famille, s'ils sont aimés ou non je regarde que la somme venir sur mon compte en banque une fois le travail fait. » En même temps qu'elle parle elle lui montre la somme qu'on l'a payée pour ce futur meurtre. « Ça évolue selon la cible, selon la façon dont les employeurs veulent que ça soit fait, rapidement, doucement, avec quoi etc... Là c'est la somme minime que je prends. » Elle s'attendait à ce qu'Irina prenne peur, vomisse ou frissonne mais c'est autre chose que sa cadette vient de lui dire, une chose particulièrement surprenante. « Apprends-moi Tasha. » Et c'est ce qu'elle fait depuis un an aujourd'hui, elle lui apprend. Tasha apprend à connaître sa petite sœur tout en gardant sa vie sous clé comme si elle avait peur d'être fragilisée en parlant de son passé. Washington est devenu une ville prospère pour ses affaires, les gens ont peur depuis quelque temps, ils sont devenus méfiants et paient plus cher pour mettre fin à la vie des ceux qu'ils pensent être responsables de toute cette histoire. Rien ne peut lui faire plus plaisir que ça. Un vrai bonheur pour une femme comme elle.




DERRIERE L'ECRAN

Hey moi c'est Stéphanie j'ai 25ans je vous ai trouvé Grâce à PRD  et je pense que Il est simplement magnifique, j'adore le contexte qui est géniale et le design il est, j'ai même pas de mot à part que je l'adore quoi. J'ai quand même quelque chose à redire... Vous avez même pas pensé à invité votre petit Kiwi pour ce forum ?? Je boude affreusement  nnana J'ai vue après avoir flashé sur le forum que c'était votre nouveau bébé. Raison de plus pour venir vous embêter par ici  i love you . J'ai bien lu le réglement je sais que vous aimez les Tomate  brille .
Code:
[b]Natalie Portman[/b] ► [i]Tasha Roudnikov[/i]

Propriété de Nine O' Shock (c) So'


Dernière édition par Tasha Roudnikov le Dim 20 Juil - 18:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jacob A. Rivers
avatar



Articles : 1102
Côté coeur : Célibataire
Job : Brancardier
Copyright : Schizophrenic


MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 15:10

Pffouah Natalie Portman a tellement de classe, j'ai hâte de savoir ce que tu vas faire avec elle! brille
Bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas

Samuel Walker
avatar



Articles : 564
Côté coeur : célibataire endurci mes pauvres enfants avec mon boulot je peux pas me permettre autre chose que des coups d'un soir!
Job : Agent de la CIA - Nom de couverture Ethan Lynch, job: garde du corps de Thomas Adams
Copyright : (c)So


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 15:11

je m'absente genre deux secondes nah ok un peu plus mon appart avait vraiment bsoin de ménache OSEF et que vois-je? STEEEEEEEEEEEEEEEEEEF putain quoi!!!! je me souviens d'une certaine badgirl siffle qui était vraiment vraiment pas mal (long lon long time ago) du coup j'a super hâte de voir comment sera cette damoiselle. Une russkov toi tu vas avoir un lien avec ma Alice (c'te traitresse d'agent double) comment jsuis happy je savais pas si t'avais du temps pour rp et tout et tot du coup cte surprise de malade muhahahhaa

welcome home tu sais comment on fonctionne toute façon siffle à coup de fouets et de chocolats  yeah brille yeah brille 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I don't know where you're going But do you got room for one more troubled soul? I don't know where I'm going But I don't think I'm coming home and I said I'll check in tomorrow if I don't wake up dead
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Thomas J. Adams
avatar



Articles : 1334
Côté coeur : “If you are ready to cry..to feel the pain..to take the risk? You are ready for love”
Job : Si seulement il pouvait avoir le métier qu'il désire .. en attendant, il se fait embobiné par la cia qui argumente sur son point faible.
Copyright : avatar : minddreamer; code: anaelle; gifs : tumblr


MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 15:17

brille beuuuuuuuuuuuuuuuuh c'te bonne surprise ma louloute <3 Haha ben pour ma défense j'l'ai quand même évoqué le bébé, mais comme dit la gueuse au dessus, je savais pas si t'aurais le temps mais ca me fait zizir de te voir en tous les cas, et Natalie, elle est belleuuhhh  sex me 
Mais maintenant tu comprends pourquoi on travaillait dur siffle et j'espère tu vas pas être trop perturbé que j'm'affiche avec la tête de Kiwi et Lolo siffle


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday.”
Revenir en haut Aller en bas

✘ Invité ✘

Invité




MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 15:31

Bienvenuuuuue ! Content de voir une petite nouvelle ça fait toujours plaisir ! :3
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 17:11

Jacob A. Rivers a écrit:
Pffouah Natalie Portman a tellement de classe, j'ai hâte de savoir ce que tu vas faire avec elle! brille
Bienvenue parmi nous!

Merci beaucoup Jacob, je suis tout à fait d'accord Portman à un je ne sais quoi que j'adore.
Mais je te retourne le compliment face à ce monsieur que je ne connais pas mais qui à un certain charme je trouve.  brille

Samuel Walker a écrit:
je m'absente genre deux secondes nah ok un peu plus mon appart avait vraiment bsoin de ménache OSEF et que vois-je? STEEEEEEEEEEEEEEEEEEF putain quoi!!!! je me souviens d'une certaine badgirl siffle qui était vraiment vraiment pas mal (long lon long time ago) du coup j'a super hâte de voir comment sera cette damoiselle. Une russkov toi tu vas avoir un lien avec ma Alice (c'te traitresse d'agent double)  comment jsuis happy je savais pas si t'avais du temps pour rp et tout et tot du coup cte surprise de malade muhahahhaa

welcome home tu sais comment on fonctionne toute façon siffle à coup de fouets et de chocolats  yeah brille yeah brille 

Je te laisse les chocolats tu peux me mettre des coups de fouets je préfère   fouette 
ça fait bouh longtemps que j'ai pas joué une badgirl justement (et je me suis rendue compte que sur le premier fo ou on s'est croisé je joué déjà Portman  nnana )
Ah j'ai hâte de faire ma fiche alors pour voir le lien que l'on peut se concocté avec ta Alice.  brille 
Puis Chris, je vais bavé devant ton avatar et tes gifs toute la soirée  bave 

Thomas J. Adams a écrit:
brille beuuuuuuuuuuuuuuuuh c'te bonne surprise ma louloute <3 Haha ben pour ma défense j'l'ai quand même évoqué le bébé, mais comme dit la gueuse au dessus, je savais pas si t'aurais le temps mais ca me fait zizir de te voir en tous les cas, et Natalie, elle est belleuuhhh  sex me 
Mais maintenant tu comprends pourquoi on travaillait dur siffle et j'espère tu vas pas être trop perturbé que j'm'affiche avec la tête de Kiwi et Lolo siffle

Non mais je suis un boulet j'ai pas pensé à te demander l'adresse du forum  suicide 
Ah ben effectivement je comprends pourquoi vous avez travaillé dur mais ça en valait vraiment la peine.  yeah yeah 

J'ai l'habitude de vous voir avec des avatars différents donc je pense que ça devrait aller, je serais pas trop choquée  Razz 

Lawrence G. Colman a écrit:
Bienvenuuuuue ! Content de voir une petite nouvelle ça fait toujours plaisir ! :3

Merci mon beau Lawrence  brille
Revenir en haut Aller en bas

Thomas J. Adams
avatar



Articles : 1334
Côté coeur : “If you are ready to cry..to feel the pain..to take the risk? You are ready for love”
Job : Si seulement il pouvait avoir le métier qu'il désire .. en attendant, il se fait embobiné par la cia qui argumente sur son point faible.
Copyright : avatar : minddreamer; code: anaelle; gifs : tumblr


MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 17:30

Oui voilà on est d'accord, c'est ta faute ici siffle non non je me dédouanes pas ange
oui, même si effet rouille oblige ptdr ca demande du dégrippant Very Happy
Bon tant mieux alors (aa) pas de ma faute sebastian il est trop chou brille


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday.”
Revenir en haut Aller en bas

Marshall N. Memphis
avatar



Articles : 66
Côté coeur : seul au monde avec Cerbere deux BG célibataires (ouh ça rime) mais bon je dois jouer au fiancé avec mon ex pour une mission cool le programme n'est ce pas?
Job : Agent du Fbi, brigade canine et animalière au sein de la section anti terrorisme- anti gang
Copyright : avatar by barbie shiloh


MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 18:23

TEERRROORIISTE TERRORISTE CRIMINELLE DEMON!!!! pardon *respire* bienvenue  What a Face What a Face What a Face 
bon courage pour ta  fiche et excellent choix d'avatar contente de voir que pour une fois on en fait pas qu'une danseuse étoile  ange brille


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Oliver S. Caldwell
avatar



Articles : 67
Côté coeur : pour des raisons professionnels "fiancé" mais il est célibataire en réalité
Job : agent du FBI dans l'Unité d'Analyse Comportementale (BAU) pour le département de l'United States Federal Bureau of Investigation's National Center for the Analysis of Violent Crime (NCAVC) (en mission d'infiltration: mais il prétend être coach de vie et son nom de couverture est: Oliver Johnson
Copyright : So (avatar)


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod: Default - It Only Hurts
Tes passions:

MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 19:39

hé je peux dire bienvenue maintenant chouette Very Happy
Bienvenue mademoiselle beauté fatale et c'est le cas de dire vu l'emploi de la dame Cool
Bon courage pour ta fiche en tous les cas


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Le pardon n’est jamais facile. La morosité est facile. La haine est facile. Mais le pardon c’est dur parfois, les gens disent des choses qu’ils ne pensent pas ou font des choses qu’ils ne peuvent pas défaire. Parfois, nous faisons des choses qu’on ne peut défaire. Alors nous nous nourrissons pour affamer la douleur.

(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Sam 19 Juil - 19:42

Thomas : J'aurais été perturbée si je t'avais vue sous les traits d'une femme par contre  Very Happy 

Marshall : Je suis pas un démon, je suis une gentille fille  siffle 
Oui Portman est souvent danseuse avec moi elle a été tout cette pauvre, folle, droguée, strip teaseuse et maintenant tueuse à gage  mouahah

En tout cas... Jensen  pris par surprise 
Bon j'ai débordé de mon sujet là ^^ Je te remercie pour ton accueil  brille 

Oliver : Le beau Ian (et Ian avec des chats en plus la fille derrière son ordi est toute attendrie ^^)

Tu peux le dire oui... Elle est fatale cette femme siffle
En tout cas merci mon beau.  brille 


- it's where my demons hide -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoi qu'on fasse, au fond, on perd son temps, alors autant choisir la folie."  
Revenir en haut Aller en bas

Thomas J. Adams
avatar



Articles : 1334
Côté coeur : “If you are ready to cry..to feel the pain..to take the risk? You are ready for love”
Job : Si seulement il pouvait avoir le métier qu'il désire .. en attendant, il se fait embobiné par la cia qui argumente sur son point faible.
Copyright : avatar : minddreamer; code: anaelle; gifs : tumblr


MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Dim 20 Juil - 19:35


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Félicitations tu es validé!


effectivement y avait de la lecture lol mais quelle lecture, pfiouuu, j'ai eu trop mal au coeur pour Tasha. Enfoiré de Vlad, Mathys et le vioc adoptif piouuu pas étonnant qu'on est le droit à la femme des glaces. Et mon dieu la mort de Nikolaï, j'en ai encore des larmes qui menacent de perler enfin bref ....Comme promis tu reçois ta paire de chaussons moelleux pour visiter le forum. Bienvenue à la maison! Tu peux commencer par aller poster [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et effectuer toutes les autres demande pour ton personnage dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. N'hésites pas à participer [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et aller poster dans les fiches des autres. Le staff est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour toutes questions.

A toi de jouer Invité




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday.”
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Dim 20 Juil - 19:48

Pauvre Tasha j'avoue que je ne l'ai pas gâtée mais je suis une psychopathe dès qu'il s'agit de mes personnages  suicide 
Ces trois enfoirés sont morts et bien heureusement pour elle même si j'aurais pu faire un effort et évité de la faire tué Nikolaï siffle 
En tout cas merci pour la validation  brille


- it's where my demons hide -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoi qu'on fasse, au fond, on perd son temps, alors autant choisir la folie."  
Revenir en haut Aller en bas

Thomas J. Adams
avatar



Articles : 1334
Côté coeur : “If you are ready to cry..to feel the pain..to take the risk? You are ready for love”
Job : Si seulement il pouvait avoir le métier qu'il désire .. en attendant, il se fait embobiné par la cia qui argumente sur son point faible.
Copyright : avatar : minddreamer; code: anaelle; gifs : tumblr


MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Dim 20 Juil - 19:51

Haha ouais non mais je comprends j'ai la main lourde aussi des fois sur mes bébés, qui aime bien châtie bien on dira :p
En tous cas, Nikolaï, ca m'a fait sourire parce que j'avais un tueur à gage que sa mère maltraitait de ce nom sur un forum <3 oui c'était un dominateur aussi, très Tasha version masculine mouahah
Enfin de rien ma cocotte brille


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“So it's not gonna be easy. It's going to be really hard; we're gonna have to work at this everyday, but I want to do that because I want you. I want all of you, forever, everyday. You and me... everyday.”
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    Dim 20 Juil - 20:39

Oui généralement c'est ceux que j'ai fait le plus souffrir que j'aime le plus après nnana 
Sérieux ? C'est une sacré coïncidence ça.  brille 
Bon allez j'arrête de flooder sur ma fiche ^^


- it's where my demons hide -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoi qu'on fasse, au fond, on perd son temps, alors autant choisir la folie."  
Revenir en haut Aller en bas

✘ Contenu sponsorisé ✘






MessageSujet: Re: Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ta présence était ma force, ton absence est mon fléau. • Tasha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
CASE N°9
 :: Les suspects :: Les acquittés
-