AccueilGroupesS'enregistrerConnexion



 
FORUM fermé.

Partagez | 
 

 “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Anthony J. Downey
avatar



Articles : 7
Côté coeur : Célibataire
Job : Tueur à Gage / Mercenaire
Copyright : White Rabbit / Sian


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Jeu 2 Oct - 21:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Laissez moi vous raconter une histoire sur ANTHONY JAMES DOWNEY , notre suspect du moment. Né(e) le 16/09/66, à NY, il est donc âgé de  48 ANS. Dans la vie, il s'occupe en étant TUEUR À GAGE  et son nom de couverture est: JAMES CROFT . Il est actuellement CÉLIBATAIRE ( Marié dans une autre vie ) et montre des préférences HÉTÉRO. Pour finir, il a avoué lors de l'interrogatoire que son chiffre favori était le 7 ,qu'on lui avait déjà dit qu'il ressemblait à ROBERT DOWNEY JR et allait rejoindre les BLACK PAWN
Je suppose que je dois être honête et répondre avec toute franchise que je suis psychologiquement instable. Cela pourrait être considéré comme une tare cependant je pense qu'en réalité ça serait plutôt mon point fort. L'homme que j'étais avant aurait pu être qualifié d'homme de l'année. Respectueux, doux, attentionné qui aurait donné sa vie pour sa famille. Du moins, c'est ce que je pense car aujourd'hui je ne suis plus certain d'avoir un jour pu approcher de cette perfection. En réalité, mon monde se résume à la violence. Une chose que j'assume parfaitement, froid, distant et sans le moindre ressentit d'émotion humaine je suis devenu au fil du temps James Croft. Cependant, je joue à la perfection un rôle quand il s'agit de servir mes propres intérêts. Homme d'affaire, Journaliste, simple coursier ou encore charmeur de ses dames, autant de facette de ma personnalité que j'ai façonné avec le temps. Difficile alors de savoir qui je suis réellement et à vrai dire je n'ai pas vraiment envie de creuser la question. Cependant, je reste persuadé que une part de mon subconscient sait des choses à mon sujet qu'il ne désire pas me révéler.  
• C'est un amateur de bon scotch et de cigare cubain,
•Il se présente en permanence sous son nom d'empreint à savoir James Croft,
• Il ne dort pas plus de trois heures par nuit, mais avec le temps il a apprit à s'en contenter,
• Possède bien des cicatrices sur le corps ainsi que des tatouages pour dissimuler certaines d'entres elles.
• Sait démonter une arme et la remonter en un temps records,
• Possède une grande collection d'armes mais à une préférence pour les armes blanches,
• Joue remarquablement bien du piano, et est un grand passionné de jazz et de vieux rock'n'roll,
• Pas extrêmement beau, mais furieusement charismatique. Il a de façon générale une allure de grande confiance en lui et une aisance naturelle,
• Une vieille photo lui sert de marque page même s'il ne sait absolument pas qui sont la jeune femme et la petite fille se trouvant dessus.
Quel est votre sentiment face au chiffre neuf ?  Pour moi ce n'est tout simplement qu'un chiffre. Je ne fais pas parti de ceux qui y voient une quelconque menace au contraire ça ne fait que servir mon intérêt personnel. Je dois bien avouer que ça me fait doucement sourire en voyant à quel point la bêtise humaine peu atteindre des proportions fulgurantes par moment...
En quoi votre quotidien est-il impacté par la situation actuelle?  En réalité, ça a eu un impact sur mon compte en banque. Les contrats n'arrêtent pas de pleuvoir et je dois dire que je ne m'en plains pas. En quelque sorte, cette situation est bénéfique même si je suppose que peu de personnes seraient prêtes à me suivre dans ce résonnement.
Quel est votre opinion sur la manière dont les politiciens et les instances judiciaires gèrent la crise ?  Comme toujours en restant planqués et en faisant faire le sale boulot par leurs sbires. La justice pour moi à une toute autre saveur et je n'ai pas besoin de faire de long et inutile plaidoyer avant d'appliquer ma propre sentence.
Ce que je voudrais être ?  Pourquoi être différent alors que je ne connais que cette vie. Après tout, on est ce que l'on doit être et rien ne pourra changer cela.
Ce que je déteste par-dessus tout ?  Je déteste les imprévus en général je fais mon possible pour que ça n'arrive jamais. Je ne supporte pas la naïveté de certaines personnes, j'ai tendance à voir rouge dans ces moments-là.
Quel serait mon plus grand malheur ? Je pense qu'il ne peut pas y avoir de grand malheur dans ma vie. Après tout, j'instaure le malheur dans les familles de mes contrats mais pour ma part je ne tiens à personne alors...
Comment j'aimerais mourir ?  Comme j'ai vécu, c'est à dire par les armes.



Dernière édition par Anthony J. Downey le Ven 3 Oct - 13:59, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

Anthony J. Downey
avatar



Articles : 7
Côté coeur : Célibataire
Job : Tueur à Gage / Mercenaire
Copyright : White Rabbit / Sian


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Jeu 2 Oct - 21:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


If I am walking with two other men, each of them will serve as my teacher. I will pick out the good points of the one and imitate them, and the bad points of the other and correct them in myself.
Confusius


Mon regard était perdu sur la dernière photo que j'avais pu recevoir d'Ely. Ma petit fille avait bien grandit cependant je n'avais pas pu encore la prendre dans mes bras et à cet instant précis je ne savais si ce moment arriverait. J'avais relevé mon regard en entendant du bruit dans la ruelle. J'avais fait un signe au vieil homme qui avait bien voulu nous cacher, mes hommes et moi pendant ces semaines. Je savais qu'on était activement recherché et j'avais presque trouvé mon billet pour pouvoir passer la frontière seulement il ne fallait plus que ça tarde car j'avais un mauvais pressentiment. J'avais attrapé mon arme alors que je ressentais la peur que pouvait éprouver les personnes présentent dans la pièce qui ne devait pas excéder 3 mètres sur 3. J'avais posé mon index sur ma bouche avant de m'approcher de la porte pour l'entrouvrir légèrement. Mon rythme cardiaque s'était considérablement accéléré, j'avais jeté un regard à l'homme à mes côtés. je le devais beaucoup, Il nous avait caché alors qu'il nous connaissait pas et nous avait nourrit comme si cela lui paraissait parfaitement normal. Je ne pouvais me résoudre à me faire prendre chez lui car je savais parfaitement ce qu'il ferait à cet homme et à sa famille pour nous avoir aidé à leur échapper. _ Tashakor. Pouvez-vous faire une dernière chose pour moi ? J'avais sorti un bout de papier de la poche intérieure de ma veste avant de lui tendre. C'est une lettre pour ma famille... Je savais que ça serait surement la dernière mais c'était certainement la plus importante. Il fallait qu'elles sachent que je ne rentrerais pas qu'il ne fallait pas qu'elles m'attendent. J'avais à peine lâché le bout de papier que les militaires faisaient irruption dans la pièce...

Un homme se tenait derrière moi, j'avais du mal à ouvrir les yeux tellement mon visage était tuméfié mais il voulait absolument que je regarde ses hommes martyriser la famille du vieil homme qui nous avait caché. J'e me débattais regardant ses porcs passer sur le corps de ses filles mais aussi de ses petites filles. Un coup derrière la tête me fit tomber à terre, mon souffle soulevé la poussière se trouvant sur le sol alors que je ne pouvais quitter le regard du vieil homme. Ce qui arrivait été de notre faute et pourtant il ne semblait pas en tenir  pour responsable. J'avais laissé un cri sortir de ma gorge quand la lame s'était abattu sur sa tête. J'avais fermé les yeux alors que je serrais les mâchoires, la haine avait ampli mon coeur mais je savais aussi ce qu'il nous attendait et il fallait que j'arrive à garder en tête tout ce qui pouvait me rattacher à ma vie.

Le fil de fer mordait la chaire de mes poignets alors que je n'avais plus la force de redresser ma tête pour voir le sourire sadique de mon bourreau. J'étais cassé physiquement, cependant la douleur faisait parti de moi à présent. Cependant, quand je pensais avoir pu supporter l'insupportable, il faisait preuve d'une imagination hors du commun pour me prouver que j'avais tort. Mes mains avaient été brisé, ainsi que tous les doigts de mes deux mains. Je ne comptais plus le nombre de brûlures parsemaient sur mon corps et j'avais tour à tour perdu la vue de mon œil droit puis de mon œil gauche dû surement au traumatisme des coups portaient à répétition. Je mourrais de faim et le temps me paraissait vouloir s’égrainer avec une lenteur insupportable. je ne savais combien de temps s'était écoulé depuis qu'il m'avait retrouvé. Chaque jour, j'avais le droit au même discours répété encore et encore... Alors que j'essayais de garder pieds avec la réalité, je sentais que ma volonté se briser un peu plus chaque jours. _ Ely & Gwen... Ely & Gwen... Ely & Gwen...Un leitmotiv que je me répétais car je voulais tenir pour elle, c'est elle qui me permettait de ne pas abandonner, de ne pas me laisser sombrer dans ce qui pourtant me semblait être la facilité mais aussi la délivrance...

Le délire semblait être l'aboutissement final que mes bourreaux semblaient attendre depuis des semaines. _ El... Les soldats de mon unité disparaissaient les uns après les autres. Je me raccrochais à ma volonté de leur faire payer ce qu'ils avaient pu leurs faire subir. J'étais responsable de mes hommes et je me sentais si vulnérable que ça m'en donnait la nausée malgré le fait que je n'avais rien avalé depuis plusieurs jours. Les humiliations se multipliaient.. J'avais relevé mon regard avant de froncer les sourcils... _ Ely, qu'est-ce que tu fais là ? Tu m'as tellement manqué. Elle était tellement belle, aussi belle que la première fois que j'avais croisé son regard sur les marches de l'université. Un sentiment de soulagement avait envahit mon corps alors que je la regardais s'approcher de moi. Un léger sourire s'était dessiné sur mes lèvres alors qu'elle m'assurait que tout irait bien. Sa main avait caressé ma joue alors que je fermais les yeux à son contact. _ Je vous aime tellement toutes les deux. Cependant, je pris le dur retour à la réalité en pleine face. C'était le cas de le dire car on venait de me balancer un saut d'urine au visage. Je l'avais imaginé, je n'étais pas de retour près de ma famille et je ne le serais jamais. Ce moment m'avait fait comprendre que jamais je ne sortirais de ce trou à rat...

Je me retrouvais dans un cachot où la lumière perçait à peine et on m'injectait je ne sais quoi dans les veines. J'avais de plus en plus d'hallucination puis plus rien. Ils avaient fini par gagner, par me détruire de l'intérieur. Toute volonté m'avait quitté à présent et le démon avait prit place dans mon esprit grandissant un peu plus à chaque moment passé entres ces murs.

Mon regard était devenu froid et je n'avais plus la moindre pitié pour qui que ce soit après tout je n'étais là que pour obéir aux ordres. J'aurais pu éprouver de la pitié pour mes futures cibles cependant je n'en ressentais aucune. J'étais un mercenaire et je ne vivais que pour les contrats que l'on m'attribuait. J'avais occulté mon passé, à force ils avaient réussi à faire de moi cette machine à tuer et qui d'ailleurs prenait un malin plaisir à le faire.
Je jouais avec mon couteau alors que je commençais à perdre patience, ma cible ne voulait pas me renseignait sur l'endroit où je pourrais les documents pour lesquels j'avais fait le déplacement. _ Je te donne trois secondes, si dans trois secondes tu ne m'as pas dit ce que je veux savoir alors... voyons, je pense que je vais tuer ta magnifique femme. J'étais parfaitement sérieux, je mettais retourné vers la femme avant de faire une moue faussement désolée à son encontre. _ Je n'ai rien contre vous personnellement mais j'ai vraiment besoin de faire parler votre mari. 1... 2... Je mettais approché de la femme avant de poser ma lame sous sa gorge. _ Tr... Je mettais relevé en entendant le gentil petit mari me révéler ce que je voulais savoir. J'avais retiré la lame de mon couteau avant de me diriger vers l'endroit indiqué pour récupérer le dossier. Après vérification, j'avais attrapé mon flingue avant de le pointer sur le mari, un tir en pleine tête, simple et efficace avant de me retourner vers la femme. _ Chuttt ! Rien de personnel. Un deuxième tir puis plus aucun bruit. Le contrat avant tout autre chose et l'élimination de témoin en faisait parti... J'avais pris la direction de la sortie comme ci de rien était avant de me fondre dans la masse sans même avoir le moindre doute ou sentir la moindre culpabilité d'avoir surement fait des orphelins.

Nouvelle mission, je me retrouvais à New York. Bien évidemment, je ne me doutais pas que les plans changeraient en cours de route. En effet, le groupe pour qui je bossais venait de se faire démanteler. Je me retrouvais lâcher dans une ville que je ne reconnaissais plus mais vu le chaos ambiant j'étais persuadé de me sentir à ma place assez rapidement. Après tout, je pouvais très bien me trouver d'autres contrats. Il suffisait juste de se faire un nom dans le milieu et je savais où taper pour qu'on me faire remarquer.
Je dois bien avouer que mon compte en banque n'a jamais été aussi fructueux enfin le compte en banque de James Croft. Je me fais passer pour un citoyen bien sous tout rapport et parfaitement charmant avec ses voisins enfin même si je le serais moins si un jour un de ses voisins fait parti d'un de mes contrats. Les seuls règles établies sont aucun noms échangés entre les parties, pas de question sur la façon de l'exécution d'un contrat et paiement uniquement en liquide dans un endroit que j'indiquerais après le boulot effectué.
Je ne supporte pas les imprévus et c'est surement pour cela que j'ai établis ces quelques règles. Je me doute que je ne suis pas le seul joueur en ville, après tout je connais assez bien le métier pour remarquer les signes dans les journaux.
Pourtant, au final, je me demande si dans mes parts d'ombre il n'y avait pas autre chose qui me raccrochait à cette vie. Le passé reste dans le passé, seulement j'ai toujours cette sensation qu'il manque quelque chose à ma vie quelque chose qu'on m'aurait enlevé de force.

J'étais assis dans ce fauteuil en cuir devant la baie vitrée du salon alors que je frottais légèrement ma barbe de trois jours. Un verre de whisky dans l'autre main et le regard perdu dans le vide, je savourais ce moment. J'avais détourné le regard sur le corps de l'homme qui se trouvait à mes pieds. _ Dommage, je dois bien avouer que tu étais un connaisseur. J'avais levé mon verre en sa direction avant de l'avaler cul sec. J'avais fait le ménage après moi avant de repartir comme j'étais venu...





DERRIERE L'ECRAN

Hey moi c'est Déborah j'ai Houlà bien trop pour pouvoir le révéler  siffle je vous ai trouvé Grâce à Aurore siffle  et je pense que le fow est classe  Cool . J'ai bien lu le réglement je sais que vous aimez les Avocats  smoke .
Code:
[b]Robert Downey Jr[/b] ► [i]Anthony J. Downey[/i]

Propriété de Nine O' Shock (c) So'


Dernière édition par Anthony J. Downey le Ven 3 Oct - 15:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Shiloh Ravenswood
avatar



Articles : 143
Côté coeur : mes histoires d'amour ont toujours eu une fin dramatique faut croire que c'est pas mon destin. Même si je refuse d'y croire... que jessaie j'essaie et que je me ramasse lamentablement.
Job : Coast Guard
Copyright : (c) so & tumblr


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Jeu 2 Oct - 21:07

c'est Gwenou qui va être ravie!
Welcome heeere brille bon courage pour la fiche et pour les questions bah hésites pas Smile


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I've got a pocket full of sunshine the darkness is light And nobody cries there's only butterflies. Take me away to better days  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Ezekiel P. Brooks
avatar



Articles : 71
Côté coeur : Célbataire
Job : ex marines corps reconverti en agent du NCIS
Copyright : Bazzart/Tumblr


MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Jeu 2 Oct - 21:09

BUHHHH Il est beau le papa à Gwenou brille
Breff mouahahaha, t'as cédé aux appels de la sirène RDJ. T'as pas résisté, tu me réserves un lien avec au moins un de mes persos What a Face
Bon courage pour la fichette, et s't'as besoin ben tu sais ou me trouvais /pan/
OHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH j'oubliais le bienvenue, mais j'suis crevé, on mé pardonne siou plait


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“You think you deserve to be sad," he says. There is a moment of silence as we look at each other. "You think it is okay for you to be sad every day. But it's not okay. And you do not deserve it.”
Revenir en haut Aller en bas

Thelma Darkor
avatar



Articles : 474
Côté coeur : Avoir un coeur de pierre n'aide pas à tisser des belles et grandes relations
Job : Journaliste officiellement (Agent du Mossad en réalité)
Copyright : Yumita & Tumblr


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod: Pop Rock
Tes passions:

MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Jeu 2 Oct - 23:22

Bienvenue par ici monsieur Stark What a Face
Bonne chance pour ta fiche Very Happy


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Ven 3 Oct - 0:23

Monsieur Downey jr, je ne peux qu'approuver un tel choix d'avatar love eyes love eyes
Puis tueur à gage, ça va pas plaire à Tasha d'avoir un autre concurrent sur sa route tient
Bienvenue parmi nous. nnana


- it's where my demons hide -
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoi qu'on fasse, au fond, on perd son temps, alors autant choisir la folie."  
Revenir en haut Aller en bas

Gwendolyne N. Downey
avatar



Articles : 62
Age : 31
Côté coeur : Célibataire
Job : Lieutenant Colonel Downey, tireur d'élite pour l'US Army
Copyright : avatar : wish' (moi); gifs: tumblr;


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod: Things We Lost In The Fire - BASTILLE
Tes passions:

MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Ven 3 Oct - 6:37

Daaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaad ! yeah
Oh mon dieu j'ai faillis m'étouffer avec mon jus d'orange, dés le matin, quand je t'ai vu. °°

Bienvenue entouré de pleins de câlins et tout ce que tu veux. brille
Si tu as besoin de quoi que ce soit, avatar, gif ou autre surtout n'hésite pas à me demander, je serais ravie de t'aider. Et bien évidemment pour le personnage si tu as la moindre question à son propos (comme j'ai tendance à mal m'exprimer, en l’occurrence dans mes scénas), n'hésite surtout surtout pas à venir me harceler par MP, je t'expliquerais tout ce que tu veux ! razz

Bonne rédaction pour ta fichette ! Very Happy


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]You thought the lions were bad, well they tried to kill my brothers and for every king that died they would crown another, it's harder than you think telling dreams from one another. Felled in the night by the ones you think you love.


   (c) crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Anthony J. Downey
avatar



Articles : 7
Côté coeur : Célibataire
Job : Tueur à Gage / Mercenaire
Copyright : White Rabbit / Sian


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Ven 3 Oct - 11:38

Merci à tous Cool
Je ne pouvais pas passer à côté de ce forum et puis RDJ quoi siffle Pour le lien, y a pas de souci Ezy' ange

Je m'en voudrais Gwen de t'avoir presque fait mourir dès le matin cache


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“I'm the one that's got to die when it's time for me to die, so let me live my life the way I want to.” Jimmy Hendrix
Revenir en haut Aller en bas

Samuel Walker
avatar



Articles : 564
Côté coeur : célibataire endurci mes pauvres enfants avec mon boulot je peux pas me permettre autre chose que des coups d'un soir!
Job : Agent de la CIA - Nom de couverture Ethan Lynch, job: garde du corps de Thomas Adams
Copyright : (c)So


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Ven 3 Oct - 17:31

 
   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  
   
 
   

Félicitations tu es validé!

 
   

Eh ben il s'en est mangé des nions le pauvre! Moi je dis cette machine de guerre à un grand avenir ici! J'ai hâte d'en voir plus! Comme promis tu reçois ta paire de chaussons moelleux pour visiter le forum. Bienvenue à la maison! Tu peux commencer par aller poster [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et effectuer toutes les autres demande pour ton personnage dans [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. N'hésites pas à participer [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et aller poster dans les fiches des autres. Le staff est [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour toutes questions.

A toi de jouer Invité


   
 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
I don't know where you're going But do you got room for one more troubled soul? I don't know where I'm going But I don't think I'm coming home and I said I'll check in tomorrow if I don't wake up dead
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

Jacob A. Rivers
avatar



Articles : 1102
Côté coeur : Célibataire
Job : Brancardier
Copyright : Schizophrenic


MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    Sam 4 Oct - 8:07

Diantre, pourquoi je t'ai pas souhaité la bienvenue moi? peur
Avec du retard bienvenue chez les fous, j'espère que tu t'y plais déjà brille
Revenir en haut Aller en bas

✘ Contenu sponsorisé ✘






MessageSujet: Re: “No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.    

Revenir en haut Aller en bas
 

“No trouble ever got fixed late at night," Anthony D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
CASE N°9
 :: Les suspects :: Les acquittés
-