AccueilGroupesS'enregistrerConnexion



 
FORUM fermé.

Partagez | 
 

 [COMMUN N°3] The Bloody Basement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mr President
avatar



Articles : 63
Job : Président des Etats-Unis
Copyright : (c)So


MessageSujet: [COMMUN N°3] The Bloody Basement   Sam 18 Oct - 17:25




The Bloody Basement
Si tu as osé descendre les marches allant au sous sol, c'est que tu es un brave petit soldat et que la suite des événements ne devrait pas te dérouter. Un bruit de tronçonneuse se mettant en route ne devrait pas t'impressionner, pas vrai ? Erreur, tu devrais trembler car tu viens de pénétrer dans l'antre de nos psychopathes favoris. Au détour de ce dédale sans fin, tu risques de te perdre et tomber sur Leatherface, Freddy Krueger ou encore Jason Vorhees. Ils sont tous là, prêt à te faire hurler de bon coeur et y prenant un plaisir fou. La question, c'est parviendra tu as trouvé la sortie de cet endroit ainsi que la liberté ? Parce qu'un réel danger pourrait être dans ces lieux insonorisés et sales. Un conseil, fais attention à ne pas courir sans regarder devant toi, ou même derrière toi. N'écoute pas les voix se glissant à ton oreille avec des conseils faussement amicaux. Ils sont partout, et ils t'attendent avec impatience. Chambres froides avec des corps sans vie torturés et éviscérés est le décor d'ambiance de l'endroit pour la sortie.

Propriété de Nine O' Shock (c) So'

Revenir en haut Aller en bas

Loukas E. Reynolds
avatar



Articles : 57
Côté coeur : J'AIME SAVOURER DE MANIÈRE ASSEZ PROÉMINENTE, LE RÉGIME C'EST POUR LES MAUVIETTES
Job : POLICIER
Copyright : MOI (avatar); TUMBLR (gif) ; APPLE PIE (codage sign' )


MessageSujet: Re: [COMMUN N°3] The Bloody Basement   Dim 26 Oct - 16:24

The Bloody Basement
“ I'll bet living in a nudist colony takes all the fun out of Halloween. ”
Jaime étant dans l'impossibilité de sortir pour faire la bringue, j'étais ravi d'entraîner mon nouveau pote de beuverie dans une soirée qui pourrait se révéler forte amusante. Peut être parce que j'avais cinq ans d'âge mental, mais j'adorais toujours autant Halloween, la perspective de se déguiser pour la soirée. Le petit côté faussement terrifiant. Bref, j'avais envoyé un message à Shiloh pour lui demander de m'accompagner à la soirée, histoire de pas me retrouver tout seul même si je n'avais aucun mal à faire des connaissances en général. Mais avoir un pote, c'est toujours plus sympa, non ? Je lui demandais de me rejoindre directement là bas, car je ne savais pas encore à quelle heure je terminerais et y aurait toujours moyen de se retrouver  sur place, un peu plus tard de toute manière. J'avais fait un effort pour la soirée, et avait choisi d'incarner un personnage de jeux vidéos qui avait plutôt la classe. La perruque n'était pas le plus pratique au monde, mais les faux sabres courbés me plaisaient déjà, l'idée de pouvoir emmerder mon monde avec, ou défier en duel un méchant si je venais à croiser une personne déguisé de tel manière.

J'étais arrivé plutôt sur le tard à la soirée, et me dirigeait vers l'escalier descendant au sous sol, autant commençait la soirée en beauté, et les cris perçants me faisait ricaner dans mon coin avec amusement. J'aurais peut être la chance d'aider une belle jeune femme en détresse et avoir en récompense, un baiser. Quoi, c'est comme ca que ca marche dans les films après tout, non ? Je descendais les marches pour me retrouver assailli par une espèce de bonhomme avec un visage  difforme. - Wow ... elle a été raté la chirurgie esthétique pour toi, dude. Je secouais la tête, après lui avoir tapoté l'épaule dans un geste amical pour m'engouffrait dans les lieux prenant la décoration plutôt digne d'un slasher comme il se devait. Il manquait néanmoins les boissons, j'avais peut être pas opté pour la bonne direction, mais la récompense viendrait plus tard quand j'aurais vaincu l'ennemi. Je régressais à l'état mental d'un enfant, brandissant mes sabres et feignant  des cris de guerre alors que je croisais quelques personnes, encore peu nombreuses dans les lieux.
code by Silver Lungs


« THE BROCCOLI SAYS 'I LOOK LIKE A SMALL TREE', THE MUSHROOM SAYS 'I LOOK LIKE AN UMBRELLA', THE WALNUT SAYS 'I LOOK LIKE A BRAIN', AND THE BANANA SAYS 'CAN WE PLEASE CHANGE THE SUBJECT?' »
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: [COMMUN N°3] The Bloody Basement   Lun 27 Oct - 0:41

The Bloody Basement

Halloween. Une fête que je déteste tout particulièrement, encore plus que Noël ou cette foutu St Valentin. Pourquoi faire ce genre de chose ? Peut-être que c’est drôle pour les gosses mais pour les adultes ? Pourquoi ils s’amusent encore à se déguiser ? Je ne le comprends pas.  Je ne risque pas de faire ce genre de chose je n’ai plus l’âge d’être ridicule. Ce soir ça sera tranquille, peut être que je relâcherais la pression pour une nuit et que je profiterais simplement de cette nuit en faisant des choses que les autres font souvent. Regarder un film par exemple. Lorsque l’on sonnera à la porte je ne répondrais pas aux gamins du quartier qui viendront mendier des bonbons. Je les empêcherais d’avoir des carries par la même occasion. Mais c’est sans compter ma petite sœur qui n’est pas du tout de cet avis, elle, elle veut fêter Halloween et ne veut pas sortir seule, elle veut faire la fête avec moi. Alors que moi je n’aspire qu’à une soirée tranquille sans ma sœur justement. « Allez Tasha, s’il te plait vient avec moi. » Elle me fait penser à une petite fille quand elle fait ça et je n’ai qu’une envie, la bousculer pour qu’elle arrête. « Irina est ce que j’ai la tête de quelqu’un qui se déguise ? Vas-y-toi. » Et fou moi la paix bon sang. Mais ça je le garde pour moi bien sûr. Après toutes ses années à la rechercher je ne veux pas être trop brusque avec elle. Elle soupire et s’approche de moi, avec un regard de petite fille. « Je veux faire quelque chose avec ma grande sœur, autre que nos entraînements quotidiens. » Je grogne. Elle m’énerve. Je soupire à mon tour elle a gagné et elle le sait. J’avoue que depuis que je suis près d’elle nous ne faisons rien ensemble, je passe mon temps à lui hurler dessus et à la faire travailler, rien de plus. « J’ai le déguisement parfait pour toi. » Je lève les yeux au ciel, un costume ? Quel costume ? Non je ne me déguiserais pas hors de question.

Me voici à la fête. En ballerine. Sérieusement il n’y a pas pire comme déguisement. Une ballerine noire, un maquillage prononcé, je ressemble plus à une méchante ballerine qu’autre chose et ça c’est moi qui ait insisté pour ce genre de chose. Je veux bien être ridicule mais je me dois de garder mon masque quand même, il ne faut pas abuser non plus. Une fois là-bas je descends dans les sous-sols avec ma sœur qui disparaît d’un seul coup sans que je ne me rende compte. Je vais tuer cette gamine c’est plus que sûr. Des bruits de tronçonneuse se font entendre, ok je vois le genre. Nous sommes dans l’antre des psychopathes c’est sûrement pour ça que j’ai été séduit par cet endroit en premier lieu. Au bout de deux ou trois minutes cette plaisanterie m’agace au plus haut point et je pars à la recherche de ma sœur. « Irina ? Bordel t’es ou. Je m’en vais et je te laisse là je te jure. » Je suis venue pour elle et elle elle disparaît géniale. C’est une longue nuit qui s’annonce.
lumos maxima


- it's where my demons hide -
"Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoi qu'on fasse, au fond, on perd son temps, alors autant choisir la folie."  
Revenir en haut Aller en bas

Loukas E. Reynolds
avatar



Articles : 57
Côté coeur : J'AIME SAVOURER DE MANIÈRE ASSEZ PROÉMINENTE, LE RÉGIME C'EST POUR LES MAUVIETTES
Job : POLICIER
Copyright : MOI (avatar); TUMBLR (gif) ; APPLE PIE (codage sign' )


MessageSujet: Re: [COMMUN N°3] The Bloody Basement   Dim 9 Nov - 14:15

The Bloody Basement
“ I'll bet living in a nudist colony takes all the fun out of Halloween. ”
Je suis entrain de me marrer comme un enfant, alors que les figurants tentent de jouer la carte terreur. Sauf que je suis immunisé, peut être parce que j'ai toujours été un type un peu inconscient sur les bords et que de ce fait, j'ai du mal à réaliser le danger même quand il est face à moi. Du coup, j'suis pas trop dans l'humeur qu'affiche les quelques personnes même si je feins un cri ou deux pour faire plaisir aux acteurs se cachant sous ses masques. La pénombre n'aide pas vraiment à regarder où l'on se dirige et c'est probablement fait exprès pour donner une touche de désorientation nécessaire pour augmenter la pression artérielle. C'est pou cela que je ne prends pas vraiment conscience de la silhouette, non loin de moi avant de l'entendre s'exprimer d'un ton exaspéré. Je me retourne au son de sa voix, parce que ... Je connais cette voix, et je plisse les yeux pour être sur que je ne me trompe pas. Non, c'est bien une de mes voisines. Pas n'importe laquelle, ceci dit. Elle dégage un je ne sais quoi qui m'est mes sens en alerte. Non pas dans ce sens là, je vous arrête. Elle est mignonne, je dis pas le contraire mais elle semble avoir un secret qui mets au radar mes instincts de flics. Bien sur, me mettre dans un rôle d'antagoniste ne donnerait rien pour ne pas éveiller ses soupçons, c'est pour cette raison que je joue une autre sorte de jeu avec elle. Me faire passer pour un parfait abruti, un peu lourd sur les bords.

- Je peux me faire rebaptiser Irina, si t'es plus branchée fille ... J'offre un sourire en coin avant de me rapprocher d'elle, prenant bien soin de dégager une attitude relaxée. - Mais je peux rien faire pour ce que j'ai entre les jambes. J'y tiens beaucoup trop pour le sacrifier au nom de l'amour. Je laisse mes sourcils battre la cadence de haut en bas, et je sens déjà son humeur déjà massacrante s'accroître à ma vue. Faut dire que je ne suis pas idiot au point de ne pas savoir que mon attitude lui mets les nerfs à vifs mais c'est une bonne chose. Peut être que si elle perds le contrôle, une fois, ne serait ce qu'une seule fois, j'aurais enfin une bonne raison de mettre une procédure légale en route mais pour le moment, elle n'a jamais cédé à un désir visible dans ces yeux bruns de m'étrangler. Je ne suis pas sans me dire que je finirais bien par la coincer un jour ou l'autre. Elle est indubitablement louche.
code by Silver Lungs


« THE BROCCOLI SAYS 'I LOOK LIKE A SMALL TREE', THE MUSHROOM SAYS 'I LOOK LIKE AN UMBRELLA', THE WALNUT SAYS 'I LOOK LIKE A BRAIN', AND THE BANANA SAYS 'CAN WE PLEASE CHANGE THE SUBJECT?' »
Revenir en haut Aller en bas

Tasha Roudnikov
avatar



Articles : 1320
Côté coeur : Célibataire endurci
Job : Tueuse à gage
Copyright : Lya


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: [COMMUN N°3] The Bloody Basement   Dim 16 Nov - 13:10

The Bloody Basement

Je n'ai peur de rien. Ou du moins de personnes. Toutes les personnes qui m'ont un jour terrorisé sont désormais six pieds sous terre, j'ai vaincu mes démons depuis bien longtemps. Bien sûr il me reste de très vieilles peurs comme celle d'être enfermé dans un endroit clos ou alors l'eau mais tant que les organisateurs de cette fête ne me jettent pas dans l'eau ou ne m'enferment dans un placard je ne risque rien. Je ne sursaute pas devant les acteurs payés pour terroriser les gens je ne le fais même pas pour leur faire plaisir, je ne suis pas assez poli pour ça. Je marche activement à la recherche de ma petite sœur qui se cache dans cet endroit. Elle me tape sur les nerfs et ça risque de mal finir à force, je pense. Alors que j'appelle Irina, je me retrouve nez à nez avec un homme que j'ai déjà rencontré auparavant. Géniale ! C'est ma soirée. J'aurais mieux fait de rester chez moi ce soir. Son côté lourd me donne une envie irrépressible de lui fracasser la tête contre le sol mais mon besoin de contrôle me rattrape, respire Tasha respire, ne l'étripe pas en public.

Je soupire en levant les yeux au ciel quand il dit qu'il veut bien que je l'appelle Irina si les femmes sont plus mon genre. Loupé les femmes ce n'est pas du tout mon genre bien au contraire, mais les hommes comme lui ne sont pas non plus mon genre. Je préfère la finesse au rentre-dedans. Lorsqu'il aborde une partie de son anatomie j'ai bien envie de lui répondre que je peux lui trancher s'il le souhaite réellement mais je me retiens de nouveau, ne surtout pas parler trop vite, réfléchir avant d'agir, on ne sait jamais ce qu'il se cache derrière ce type. Pour me retenir mes paroles je mordille l'intérieur de ma joue et je prends ensuite une grande inspiration pour me calmer, je sens mon sang battre contre mes tempes et ma pression artérielle s'intensifier, je dois me reprendre rapidement. « Les femmes, ce n'est pas mon style du tout. Bien trop compliqué pour moi. Je préfère les hommes sans conteste. » Bien plus facile à manipuler. À séduire. À jeter. Un faux sourire s'accroche sur mes lèvres avant que je ne jette un coup d'œil au travers de la pièce, je n'y vois pas vraiment mais je reconnaitrais la silhouette de ma sœur n'importe où. « Mais comme vous pouvez le voir vous tombez vraiment mal. Ce n'est visiblement pas ma soirée. Je n'ai pas le temps pour ce genre de plaisanteries. » Un semblant de calme se fait entendre dans ma voix, ne pas montrer ses émotions, n'importe lesquelles, est devenu comme un jeu pour moi depuis longtemps.
lumos maxima


- it's where my demons hide -
"Ma garce de vie s'est mise à danser devant mes yeux, et j'ai compris que quoi qu'on fasse, au fond, on perd son temps, alors autant choisir la folie."  
Revenir en haut Aller en bas

✘ Contenu sponsorisé ✘






MessageSujet: Re: [COMMUN N°3] The Bloody Basement   

Revenir en haut Aller en bas
 

[COMMUN N°3] The Bloody Basement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
White Flag
 :: Morgan’s House Of Horror :: The Bloody Basement
-