AccueilGroupesS'enregistrerConnexion



 
FORUM fermé.

Partagez | 
 

 I'll give you all my devotion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Samuel Walker
avatar



Articles : 564
Côté coeur : célibataire endurci mes pauvres enfants avec mon boulot je peux pas me permettre autre chose que des coups d'un soir!
Job : Agent de la CIA - Nom de couverture Ethan Lynch, job: garde du corps de Thomas Adams
Copyright : (c)So


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: I'll give you all my devotion   Sam 5 Juil - 19:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Laissez moi vous raconter une histoire sur Samuel Walker , notre suspect du moment. Né(e) le 12 Aout Washington hospital, il est donc âgé de  32 ANS. Dans la vie, il s'occupe en étant garde du corps du fils du secrétaire d'état  mais en réalité il est Agent de  la CIA et son nom de couverture est: Ethan Lynch ). Il est actuellement Célibataire et montre des préférences bisexuel. Pour finir, il a avoué lors de l'interrogatoire que son chiffre favori était le 2 ,qu'on lui avait déjà dit qu'il ressemblait à Chris Evans et allait rejoindre les NOM DU GROUPE
Décrire le caractère de votre personnage en une quinzaine de lignes minimum. N'hésitez pas à nous raconter les traits majeurs qui caractérisent votre personnage. Cela peut aller de sa façon d'interagir avec les autres à sa propre estime de soi.
Sa véritable identité est Samuel Walker, son nom de couverture est Ethan Lynch. Sam' est épileptique suite à une maltraitance de sa mère alors qu'il avait 5 ans. Cette chute dans les escaliers lui ont provoqué des séquelles irréversibles, les médecins sont formels, sa chute lui a fait perdre de manière irréversible la mémoire, l'arrière du cerveau étant touché il est épileptique, il doit prendre un cachet par jour pour éviter toute crise et vivre comme tout le monde. Son dossier médical à été découvert récemment par la CIA qui, pour éviter de se débarrasser d'un de ces meilleurs éléments, l'envoie en mission sous surveillance. Ancien parachutiste et tireur d'élite, il ne rate jamais une cible, mais n'aime pas tuer pour autant. Si il peut éviter une blessure mortelle il le fera, si les ordres sont précis, il s'éxécutera en bon soldat. Le soir il allumera un cierge et priera pour la paix de l'âme de la victime
Son duplex spacieux cache une chambre de sureté (panic room). Murs et porte blindé, ligne téléphonique externe directement relié au siège de la cia. Il y rangera toutes ces armes, tous ces trophées badges et autres médailles qu'il doit garder secret. Si vous visitez vous ne saurez même pas qu'elle existe, son accès se trouve derrière la penderie de sa chambre qui possède un double fond . Bien évidement si vous jouez au fouineur, il vous faudra la combinaison d'entrée et à moins d'avoir ses empreintes digitales, le code de secours ou la petit lion en forme de clef qui lui sert de pendentif, il vous sera impossible d'y entrer.
Quel est votre sentiment face au chiffre neuf ?  partagé entre la suspicion et l'interrogation. La folie des hommes à toujours été grandement impressionnante mais je crains que ce soit un coup des hautes sphères et dans ce cas là... laissez moi vous dire qu'on est dans une belle merde!
En quoi votre quotidien est-il impacté par la situation actuelle?  Je me retrouve à jouer la nounou, le clebard, le toy du fils du secrétaire d'état. Et croyez moi jouer les gardes du corps dociles c'est pas facile. Mais j'ai échoué en mission et j'accepte la sanction.
Quel est votre opinion sur la manière dont les politiciens et les instances judiciaires gèrent la crise ?  le manque de réaction est inquiétant, seraient ils mêlés à tout ça?
Ce que je voudrais être ?  il m'est parfois arrivé de rêver d'une vie "normale" et bien rangée, avoir une maison en banlieue, un jardin, un chien, faire des barbecues entres amis et chérir la personne qui parage mon quotidien. Mais on voit ça que dans les films n'est ce pas?
Ce que je déteste par-dessus tout ?  la prétention. Vous avez ces personnes qui se croient supérieurs pour telle ou telle raison, que ce soit le criminel qui prend la vie en se donnant le statu d'un dieu, la rockstar égocentrique ou encore ces grosses têtes qui croient que leur Qi élevé leur permet d'avoir la pensée unique et raison en toute circonstance.
Quel serait mon plus grand malheur ?  Echouer cette mission, pas seulement parce que je risque de disparaitre, mais parce que cela voudrait dire que je n'ai pas su préserver la vie du jeune Adams. Et il a beau être pète couilles, ce gamin c'est pas une raison pour désirer sa mort.
Comment j'aimerais mourir ?  En lui sauvant la vie...



Dernière édition par Samuel Walker le Sam 5 Juil - 23:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Samuel Walker
avatar



Articles : 564
Côté coeur : célibataire endurci mes pauvres enfants avec mon boulot je peux pas me permettre autre chose que des coups d'un soir!
Job : Agent de la CIA - Nom de couverture Ethan Lynch, job: garde du corps de Thomas Adams
Copyright : (c)So


Feuille de personnage
Tes rps en cours:
Dans ton ipod:
Tes passions:

MessageSujet: Re: I'll give you all my devotion   Sam 5 Juil - 19:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


I always wanted to know How to kill a king Use his madness against him Forsake everything Though his grip is so tight And its choking me I will find a way out Of this loyalty

ϟ  Si tu n'étais pas désiré, vivais dans une maison crasseuse et éduqué par une mère qui se tape tous les types du coin pour avoir un peu d'attention et assez de fric pour se payer son crack. Penses-tu que tu serais arrivé un jour à réussir dans ta vie? Non jamais.. parce que les contes de fée c'est pour faire croire aux enfants que la vie est belle et qu'il ne faut jamais perdre espoir. Pourtant il faut croire que l'on m'a donné une deuxième chance dans la vie, la bonne étoile semble avoir plané au dessus de ma tête et me donner l'occasion d'être quelqu'un, de m'en sortir. J'avais cinq ans quand le vent à tourné, j'aurais pu y passer sous la colère de ma mère. Faible et en état de mal nutrition, j'ai manqué à mon devoir et pas suffisamment récuré la salle de bain disait elle. Un bon a rien comme mon père qu'elle disait. Elle me hurlait dessus un flot de parole à peine compréhensible et j'ignorais comment on était passé de mes taches quotidiennes au fait que je sois devenu le sale gosse ayant fait fuir son nouveau mec. En fait ce lâche à pris peur.. mais apparemment c'était sa faute. Visage baissé je ne répondais rien alors qu'elle me secouait violemment, je fus pris d'une quinte de toux, malade et non soigné depuis près d'une semaine, la colère semblait l'avoir possédée et je dégringolais dans les escaliers....

ϟ  La vie à décidé qu'il était temps pour moi de tout oublier, recommencer à nouveau et lorsque je me réveillais après trois jour de coma dans cette chambre blanche, maman n'était pas la pour me voir naitre dans ma nouvelle vie. Et d'ailleurs qui était ma mère? Qui étais je? Samuel Walker me dit l'infirmière ne souhaitant pas répondre  mes questions. Et Lisa, cette dame qui ma suivit pendant quelques années me raconta ma vie. Mon accident? Une chute de balançoire, mes parents? Des héros qui étaient venu en aide à une population démunie et se sont retrouvés tués dans une explosion. Voila qui j'étais, un enfant aimé et choyé par des héros au grand coeur, un enfant sans problème qui n'avait pas eu de chance et qu'on allait aider. Oui c'est ce que les services sociaux ont décidé de me dire, scellant mon dossier et m'envoyant en foyer pour enfants orphelins. Parce que ma véritable mère elle, avait pris la fuite, incendiant la maison, paniquée qu'on la mette en prison. Et c'était bien mieux comme ça.

ϟ  6 ans.. Un an de foyer, avec des visites régulières de la dame qui me faisais faire beaucoup de dessins et autres activités sous forme de jeu. Lisa était très gentille avec moi même quand elle arrêtait de parler pour griffonner dans son carnet secret. Mais elle restait jamais toute la journée avec moi et me laissais avec les autres enfants, les autres dames qui s'occupaient de moi, jusqu'au jour ou elle m'apporta un papa et une maman. Ils étaient gentils, attentionnés, aimant, comme mes parents m'avait elle dit, elle me promis aussi que je sentais heureux avec eux. Et elle ne m'avait pas mentit. Choyé et aimé, je vivais dans une grande maison et ne manquais de rien.

ϟ  Si je n'ai manqué de rien et surtout pas de bonheur, j'ai toujours gardé cette part au fond de moi qui pensais à mes parents ces héros -du moins ce qu'on m'avait fait croire- et nourri le désir de suivre leur trace pour honorer ceux qui m'ont mis au monde. Je fais mes études, comme j'ai promis à ceux qui m'ont élevé et une fois en âge de m'engager j'entre dans l'armée. Il ne faudra pas longtemps pour que mes supérieurs mettent leurs espoirs en moi, il ne leur faudra que peu de temps pour comprendre que je suis un bon soldat, vif, intelligent avec un profond respect pour la hiérarchie, les ordres et les règles.  Mes performances en tant que parachutiste dans les commando d'élites ne seront bientôt plus à prouver , ses performances et cet excellent dossier attireront plus tard  l'oeil de la CIA manquant de recrues. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'ils sont venu me déloger. Si au début j'étais réticent, l'homme humble que j'étais fut flatté d'avoir la chance d'être reconnu comme excellent soldat capable de faire bien plus que la guerre dans le monde.

ϟ  Alice, ma partenaire régulière de mission sera ma femme, ma secrétaire, mon escort girl et bien d'autre encore lors de nos différentes couvertures. Ce que je ne lui pardonnerais pas -tout du moins pas de suite ça viendra peut être plus tard- c'est de m'avoir balancé aux supérieurs. Elle pensait bien faire, elle craignait que je sois une taupe ou quelque chose du genre. Mais ne pouvait elle pas m'en parler d'abord plutôt que de me balancer? Ce qu'il c'est passé? C'est très simple. En Russie, alors que notre mission risquée à pris des tournures de fuite et tentative de survie, nous à fait perdre nos effets personnels, qui ont explosé -comme notre chambre d'hôtel- difficile de trouver un médecin en urgence... Et l'hôpital devint une nécessité lorsque ma tête heurtait le trottoir et que j'étais pris de convulsions.  Tu es sain et sauf dieu merci mais la mission est un échec. Nos cibles nous on repérés bien avant cet incident, mais Alice n'a pas voulu prendre le risque de poursuivre. Ce que je croyais être une explication pour me couvrir était un véritable mensonge. Me voila de retour chez moi, paniqué de retrouver mon appartement sans dessus dessous. Quel étrange hasard que l'on me cambriole sans rien me voler et pile au moment ou j'étais en Russie... j'en informais mes supérieurs et me retrouvait convoqué des le lendemain. Lorsque l'agent Thomson et l'agent Grey, mes supérieurs, demandaient à Alice de sortir, je pensais être en véritable danger, je pensais que j'allais être placé sous haute sécurité. Mais ce que j'ignorais... c'était qu'Alice m'avait dénoncé et que mes responsables avaient désormais la main sur mon dossier médical, celui que j'avais caché à l'armée pour pouvoir y entrer, celui que j'avais continué de tenir secret aux yeux de la CIA. Mais on ne peut mentir à la CIA et les conséquences peuvent être désastreuses. Tu disparais et ta mort restera un véritable mystère, pire encore on t'aurais inventé une autre vie sans que cela ne soit jamais possible de savoir ou tu es réellement. Et je manquais presque de faire un malaise lorsque les yeux gris de l'agent Thomson se posaient sur moi après avoir posé mon dossier médicale sous mes yeux. Je pensais d'abord à mes parents, a qui je n'allais pouvoir dire aurevoir, puis au temps qu'il me restait et ensuite à la façon dont ils allaient m'exécuter. Peut être serais je retenu prisonnier qui sait. Si la CIA est le must dans son domaine pour mettre la main sur les pires criminels, elle est encore plus doué pour faire disparaitre les gens de la surface du globe...

ϟ  Interrogatoires, détecteur de mensonges,emprisonnement sous haute surveillance, 48 heures d'angoisse à réfléchir sur ma future mort... J'ignorais encore que cela ne faisait pas partit du plan. J'ignorais que la CIA ne pouvait se permettre d'éliminer un de leurs meilleurs agents de la décennie. J'ignorais encore que mes performances sur mes statistiques de missions menées à bien, que ma collaboration avec le NCIS (Service d'enquête criminel de la Marine) et mon étroite alliance avec le Mossad (service d'espionnage d'israel) ayant permis à une collaboration directe entre nos deux services me donnaient le statut d'intouchable. J'ignorais que le Mossad c'était déplacé pour connaitre ce qui allait être décidé sur mon sort, qu'ils avaient proposé à la CIA de me recruter, j'ignorais que les grands généraux des armées américaines cherchaient à trouver un arrangement... J'ignorais que tant de grands de ce monde s'intéressaient à ma si petite personne provoquant une grande agitation au sein de la CIA qui pris alors la décision de garder la main mise sur moi.

ϟ Mon regard à mi chemin entre l'inquiétude et la suspicion fait alors des allers-retour entre celui de l'agent Grey et l'agent Thomson qui arborent un air grave. Si je reste silencieux c'est simplement parce que ce n'est pas à moi de parler que je dois attendre patiemment la sentence de mes supérieurs hiérarchiques. Elle se racle la gorge tandis qu'il prend place face à moi, me posant un dossier fermé sous les yeux. Yeux plissés, sourcils froncés je relève un regard interrogatif vers l'agent Thomson qui passe son bras par dessus mon épaule pour m'ouvrir le dossier. Un numéro de série, un nom et une photo, ainsi que les premières informations de base, taille age, sexe, poids métier, le profil d'un homme faisant partie de leur système de classement. Un civile, dont le visage me rappelle vaguement quelque chose. J'ignore pourquoi ils me présentent cela alors qu'ils ne m'ont pas encore fait part de leur décision. Mais une chose est certaine, je ne connais pas ce type et il ne fait pas parti de ma dernière mission.
- Thomas James Adams, fils secrétaire d'état, 26 ans.
Je lève un regard choqué vers l'agent Grey et secoue la tête de gauche à droite.
- Je ne connais pas cet homme je vous promet que j'ignore ce que...
Elle étouffe un rire et il prend la parole.
- Vous allez le connaitre agent Walker! Les événements récents à Washington inquiètent le gouvernement, une unité d'élite à été chargée de protéger les politiciens et leurs familles, mais la discrêtion doit être de rigueur.
Alors la ça me coupe la chique. Qu'est ce qu'ils sont en train de me raconter la? On était pas censé décider de mon sort? Bouche entrouverte un filet d'air s'échappe de mes lèvres: -qu'est c'que...
- Agent Walker, ils veulent que vous soyez  chargé de la protection du fils du secrétaire d'état. avec l'histoire du 9 et leur menaces nous ne pouvons prendre le risque de perdre un membre du gouvernement. Vous êtes un de nos meilleurs agents et nous avons donc conclu à une solution à l'amiable. J'oses espérer pour votre bien que vous accepterez votre nouvelle mission.
-Je.. je...
oui excusez moi on passe de l'éventualité de finir entre quatres planches à une nouvelle mission comme ça?
-vous avez 48 heures pour étudier son dossier, analyser son comportement et trouver la meilleur attitude à adopter pour qu'il vous fasse confiance, vous laisse le suivre nuit et jour.
Je reste immobile, scié par la nouvelle. L'agent Grey me donne un autre dossier avec ma photo cette fois ci, contenant les "papier officiels" de ma nouvelle identité.
- Ethan Lynch sera votre couverture, ancien garde du corps de la garde royale d'angleterre vos services ne sont plus à prouver. Vous serez présenté a monsieurs Adams dans deux jours.
On m'envoie en mission? J'ai bien du mal a le comprendre et l'agent Grey pose ses mains sur la table se penchant vers moi.
-nous ne pouvons nous permettre de perdre un de nos plus bons éléments, cette mission est de la plus haute importance et fera office de sanction. Vous allez être placé sous la surveillance de deux de nos agents afin de nous assurez que vous êtes toujours fiable agent Walker. Entendu?
-bien reçu agent Grey.
L'agent Thomson ôte alors mes menottes non sans m'adresser un sourire encourageant.
-Ne tentez rien de stupide, ni de retrouver l'agent Clayton (Alice) qui se trouve actuellement en mission à l'étranger. Gardez votre couverture sauve à tout prix, personne ne doit douter d'Ethan Lynch! Sommes nous bien clairs?
j'hochais la tête et sortait de la salle en état de choc quelques minutes plus tard la tête chargée d'information, d'appréhension, de doutes et d'interrogations.
Un soldat, un agent, rendu à l'état de chien de garde d'un gosse de riche, ça vous fout un sacré coup au moral n'est ce pas? J'accepte la mission, parce que vous et moi on sait parfaitement que c'est une question de vie ou de mort. Mais ne me demandez pas non plus d'être son ami ou encore de lui faire le moindre cadeau... Oui enfin c'était sans compter sur le numéro que j'allais avoir sous ma garde, c'était sans avoir que ces caprices et ces petits jeux sont aussi violents que son charme. Me voila dans une belle merde, tout ça a cause d'un simple accident de balançoire (du moins c'est l'explication qui m'a été donné a mon réveil à l'hôpital).

ϟ Un mois, un long mois que j'ai enfilé le costume de garde du corps. Et si je m'étais renseigné via la presse et les autres média sur mon protéger ce n'étais rien comparé à l'enfer qu'il allait me faire vivre. Ce putain de petit capricieux est un joueur inconditionnel qu'il m'est difficile-voir impossible- de dompter. Il ne semble pas accepter les règles, toujours prêt à défoncer les barrières et franchir de nouvelles limites, je crains que ma patience en prenne un coup. Il s'amuse à me fuir prenant ces partes de cache cache pour un jeu grandeur nature, puis il me colle au train sortant son attirail de petite allumeuse pour me déstabiliser, il tente de se débarrasser de moi en jouant sous mon nez avec ses proies d'une nuit. Ma tête me fais souffrir, l'ensemble de mon corps également, il me met dans tout mes états, mais pour sa sécurité et la mienne je ne dois pas faiblir. Je comprend alors la notion de sentence, quand je vois le phénomène T.J j'ai bien du mal à adopter sa satanée gueule d'ange, parce que ce n'est pas un ange, c'est le mal en personne jouant sans retenue avec vos vices les plus cachés. Laissez lui un petit pas d'avance et il vous bouffera tout cru. Intelligent ce sale petit curieux à noté que je n'étais pas un garde du corps habituel, je prie pour qu'il ne tente pas de fourrer son nez dans mes affaires et qu'il prenne pour excuse la formation étrangère sur mon métier. Mais ce n'est pas gagné, comme mes tentatives de garder une certaine distance entre nous. J'ignore quand cette mission touchera à sa fin, ni même si je pourrais continuer longtemps ainsi car je met au défi tout les agents de lui rester insensible alors qu'il met toute son énergie pour vous faire sortir la moindre petite émotion. Détestable et addictive , ma nouvelle mission est un cadeau empoisonné et je commence à le comprendre.




DERRIERE L'ECRAN

Hey moi c'est so j'ai 28ans je vous ai trouvé bah je l'ai fait avec chou voyons!  et je pense que faut qu'il tourne. J'ai bien lu le réglement je sais que vous aimez les gros calins de T.J.
Code:
[b]Prénom  Nom avatar[/b] ► [i]prénom Nom du personnage[/i]

Propriété de Nine O' Shock (c) So'
Revenir en haut Aller en bas
 

I'll give you all my devotion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
CASE N°9
 :: Les suspects :: Les acquittés
-